Les déchetsdéchets organiques proviennent des êtres vivants. Ils peuvent être des déchets de cuisines (épluchures de légumes, restes de viande) ou des espaces verts (tontes de gazons, feuilles mortes...).

Recycler les déchets organiques. © Antrania, CCO

Recycler les déchets organiques. © Antrania, CCO

Le recyclagerecyclage des déchets organiques est facilité du fait qu'en tant qu'éléments organiques, ils sont biodégradablesbiodégradables et se transforment rapidement. Le recyclage des déchets organiques est réalisable de plusieurs manières : il est possible de les traiter chez soi ou bien de manière collective.

Cycle de valorisation biologique des déchets organiques dits verts. © Somergie

Cycle de valorisation biologique des déchets organiques dits verts. © Somergie

Quel recyclage des déchets organiques ?

Deux voies de valorisation biologique existent, une aérobieaérobie (en présence d'oxygèneoxygène), le compostage et une anaérobie (en absence d'oxygène), la méthanisation. Ces deux voies reposent sur la dégradation naturelle des déchets organiques sous l'action d'organismes et de micro-organismes : les décomposeurs.

La première crée du compost réutilisable dans les jardins et jardineries pour la fertilisation et la seconde du biogazbiogaz constitué en grande partie de méthane. Ce biogaz peut être ensuite utilisé pour produire de la chaleurchaleur, de l'électricité et même du biocarburantbiocarburant.

Le compostage, tout comme la méthanisationméthanisation, est le moyen le plus naturel de traiter les déchets. En réalisant le compostage chez soi, le volumevolume de déchets décroit de manière sensible de même que, effet non négligeable, l'odeur des poubelles. Il suffit pour cela d'avoir un peu d'espace à l'extérieur et certaines communes proposent même des bacs à compostcompost à des prix modiques.