Planète

Les déchets et vous

Dossier - Recyclage et traitement des déchets
DossierClassé sous :développement durable , recyclage , recyclage déchets

-

La gestion, le traitement et le recyclage des déchets découlent d’un constat : les volumes de déchets se sont multipliés depuis 1950, ainsi que leurs effets nocifs pour la santé, l’environnement et l’économie.

  
DossiersRecyclage et traitement des déchets
 
Logo symbole universel des matériaux recyclables. © Ra2 studio, Fotolia

Ce qu’est un déchet

Selon le Code de l’Environnement (art. L541-1), un déchet est « tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien, meuble abandonné ou que son détenteur destine à l'abandon » . Autrement dit, tout élément qui est abandonné est un déchet. Ce n'est pas pour autant que cet élément est inutilisable, en l'état ou après modification. Seuls les déchets qualifiés d'ultimes sont réellement inutilisables et doivent être stockés pour éviter des pollutions de l'environnement.

Quantité de déchets produite et recyclée

Chaque français produit 354 kg d'ordures ménagères par an, ce qui représente 20 millions de tonnes par an, soit deux fois ce qui était produit il y a 40 ans. Pour l'ensemble des déchets ménagers, le chiffre monte à 31 millions tonnes, soit 3,5% de la totalité des déchets produits en France : 868 millions de tonnes par an.

A ces 354 kg, il faut ajouter les 125 kg de déchets placés en déchetterie pour un total de près de 480 kg par an et par habitant. 150 kg de ces déchets sont encore évitables par la prévention (40 kg par compostage domestique, réduction des impressions...) et 100 kg (dont 20 de verre) pourraient être recyclés s'ils étaient mieux triés.

Au final, 33,5% des déchets ménagers sont recyclés (valorisation de la matière et compostage) et 29% sont valorisés énergétiquement (incinération). Les 37,5% restants sont stockés dans des décharges : les Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) et les Installation de Stockage de Déchets Inertes (ISDI).

Un tiers des déchets sont valorisés énergétiquement, un peu plus d’un tiers sont stockés ou incinérés sans valorisation et le petit tiers restant est recyclé ou composté. © Ademe 2007

Les objectifs gouvernementaux et européens

Le Grenelle de l'Environnement a fixé pour objectif de réduire les ordures ménagères et assimilées de 7% sur 5 ans en privilégiant pour y parvenir la prévention de la production des déchets, puis le recyclage et enfin la valorisation organique. L'objectif est de réduire in fine les volumes incinérés, valorisés énergétiquement mais producteurs de fumées toxiques, et stockés.

Plus en détails, il est prévu d'atteindre en 2012 :

  • Un taux de recyclage de 35%, puis de 45% en 2015, pour les déchets ménagers et assimilés (conte 24% en 2004) ;
  • Un taux de recyclage de 75% pour les emballages ménagers ;
  • Une réduction de 15% des déchets enfouis ou incinérés.