Planète

Déchets : mobilisez-vous pour l'opération Plus d'amis pour le tri

ActualitéClassé sous :développement durable , tri sélectif , collecte sélective des déchets

-

Dans le cadre des Recyclades 2009, l'opération Plus d'amis pour le tri entend montrer - dans le vrai sens du terme - les Français qui font l'effort de trier leurs déchets et à inciter les autres à en faire autant.

L'opération Plus d'amis pour le tri, près de chez ou sur le Web...

Vous triez ? Dites-le et montrez-vous... C'est l'idée de l'opération Plus d'amis pour le tri, qui durera du 1er au 7 avril, pendant la Semaine du développement durable. Elle est lancée dans le cadre des Recyclades 2009, destinées à promouvoir le tri des déchets par les particuliers et mises en place par Eco-Emballage, un groupement d'industriels du recyclage.

Le principe est simple : il consiste, sur le site de l'opération Plus d'amis pour le tri, à signer un engagement... et à envoyer une photo numérique par téléchargement. Une autre solution est de se promener dans les rues de la ville. De nombreuses municipalités (350), en effet, se sont engagées dans les Recyclades 2009. Durant la Semaine du développement durable, on y trouvera des stands, installés dans les mairies, les salles des fêtes ou les établissements scolaires et on pourra s'y faire prendre en photo !

Calculez en quelques clics l'intérêt de choisir la bonne poubelle. (Cliquer sur l'image pour l'agrandir.) © Eco-Emballage

Un gain non négligeable dans les émissions de dioxyde de carbone

Actuellement, 61,3% des Français trient au moins une partie de leurs déchets, pour environ 42 kilogrammes par personne et par an. En moyenne, un an de tri évite l'émission de 30 kilogrammes de gaz carbonique dans l'atmosphère. Le bilan exact dépend de la quantité et du type de déchets.

Une calculatrice en ligne permet très simplement de relier le tri d'une famille de déchets à la réduction d'émission de CO2. On apprend par exemple, que se débarrasser au bon endroit de trois bouteilles en verre par semaine évite le rejet de 32 kg de CO2 par an, soit l'équivalent de 202 kilomètres parcourus en voiture (avec un véhicule émettant 160 grammes de CO2 au kilomètre).

Un large gain est donc encore possible en élargissant le cercle des « trieurs » et en faisant en sorte que chacun en trie un peu plus. D'où l'intérêt de l'opération, qui va bien au-delà du plaisir de voir sa photographie sur le Web...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi