Planète

Le latex et les canaux laticifères

Dossier - Anatomie végétale au microscope
DossierClassé sous :botanique , histologie , cytologie

-

Dans ce dossier, qui nous emmène au cœur des plantes, découvrez les différents tissus qui constituent les plantes et leurs rôles spécifiques. Partez à la découverte de l'anatomie végétale et de ses secrets.

  
DossiersAnatomie végétale au microscope
 

Le réseau laticifère (qui contient du latex) est constitué de cellules du phloème, anastomosées, peu vacuolées, dépourvues de plasmodesmes, et isolées du reste du symplasme.

Latex. © Structuresxx, Fotolia
À gauche canaux laticifères et à droite gros plan sur canaux latex. © DR

Fonctionnement des canaux laticifères

Le fonctionnement des transporteurs de leur membrane plasmique revêt une importance cruciale puisqu'il affecte la régénération du latex (cytosol) et donc peut limiter la production. La saignée engendre un stress hydrique et osmotique important, dû à l'expulsion d'une partie du latex.

Le laticifère, pour régénérer son latex, devient un puits de première importance pour l'absorption d'éléments tant minéraux qu'organiques. Les mécanismes membranaires participant à l'absorption du saccharose, précurseur du caoutchouc, sont très importants. Le saccharose est obligatoirement d'origine exogène car le laticifère ne photosynthétise pas et ne possède pas de réserves de sucres.

Canaux laticifères en microscopie électronique. © DR

Le latex provoque chez certaines personnes des réactions allergiques. L'allergie au latex est assez répandue, elle engendre des dermatites de contact aux irritants, des dermatites de contact allergique et des réactions légères ou graves.