Planète

Les nœuds de tige : exemple des graminées

Dossier - Anatomie végétale au microscope
DossierClassé sous :botanique , histologie , cytologie

-

Dans ce dossier, qui nous emmène au cœur des plantes, découvrez les différents tissus qui constituent les plantes et leurs rôles spécifiques. Partez à la découverte de l'anatomie végétale et de ses secrets.

  
DossiersAnatomie végétale au microscope
 

Les nœuds, dans la tige, existent chez toutes les plantes supérieures, c'est de là que partent les branches et c'est là que se forment les bourgeons, mais chez les graminées (ou poacées) ils ont un rôle fondamental de soutien. Les poacées comptent 2.500 espèces. C'est un groupe homogène et facile à reconnaître.

Le blé est une poacée dont les inflorescences s'attachent directement sur la tige, formant l'épi.© benedikt7402, Pixabay, DP

Les nœuds des Graminées

Les tiges, en particulier, ont un port caractéristique : ce sont des chaumes, cylindriques, souvent creux par résorption de la moelle centrale. Ces faisceaux sont entrecroisés et renferment des fibres à parois épaisses qui renforcent cette structure à la fois résistante et souple.

Les chaumes sont interrompus par des nœuds qui sont une succession de zones d'où émerge une longue feuille, qui d'abord engaine la tige puis s'allonge en un limbe étroit à nervures parallèles.

Tige de graminée. © DR

Parmi les autres caractères, il faut mentionner la concentration dans l'épiderme de multiples amas de silice microscopiques qui rendent les organes tranchants. Ce fait qui peut paraître anecdotique a une grande importance archéologique car ces concrétions produisent de fines rayures sur les objets qui ont servi à broyer les céréales ce qui permet de reconnaître les outils préhistoriques qui ont servi pour les céréales. Ces concrétions ont laissé aussi des traces et des surfaces d'abrasion sur les dents des premiers consommateurs.

Exemples de graminées

Ces espèces sont cultivées depuis des millénaires, et ont permis la naissance de l'agriculture, elles ont marqué les civilisations. Toutes les céréales appartiennent à cette famille : mil, avoine, orge...

  • Le maïs, originaire de l'Amérique centrale, a été importé lors de la découverte de l'Amérique au XVe siècle. 
  • La canne à sucre évolue dans les pays chauds ; son parenchyme médullaire ou moelle, très riche en saccharose n'est pas creux. 
  • L'herbe est à la base des produits carnés et lactés.
  • Le bambou est utilisé pour la fabrication d'échafaudage, car ces plantes poussent aussi facilement que rapidement.
Nœud de maïs. © DR