Les acariens vivent dans les endroits chauds et humides de la maison. © Peterschreiber.Media, Adobe Stock
Planète

Acarien

DéfinitionClassé sous :zoologie , acarien , Allergie aux acariens

Les acariens sont visibles au microscope. Leur croissance est maximale en milieu humide et chaud. En milieu plus sec, ils se dessèchent et meurent. Ils se nourrissent de squames humaines, très répandues dans les matelas, oreillers, couettes et couvertures, les moquettes... 

Qu’est-ce qu’un acarien ?

Les acariens sont des animaux microscopiques (environ 0,5 mm) appartenant à la famille des arachnides et participant à la dégradation des matières organiques. En règle générale, on les trouve dans tous les recoins de notre maison, même si celle-ci est très propre. Les acariens ont la fâcheuse habitude de vivre dans des endroits chauds comme dans les couettes, les matelas et les oreillers, mais aussi dans la poussière de notre maison. Ces minuscules bestioles affectionnent aussi les peluches et les doudous des enfants.

Cousins des araignées, les acariens peuvent vivre entre deux et trois mois, mais se reproduisent extrêmement rapidement lorsque toutes les conditions favorables d'hygrométrie sont réunies (environ 60 à 80 % d'humidité) et que la chaleur ambiante se situe entre 20 et 30 °C. Si ces conditions sont réunies, alors l'acarien mange cinq fois plus et produit donc une quantité de déjections beaucoup plus importante. Et c'est bien là que se trouve le problème, étant donné que près de 50 % des phénomènes allergiques chez l'Homme sont dus aux excréments d'acariens.

Un grand nombre d'acariens dans une maison engendre irrémédiablement un mauvais sommeil, des irritations dans le nez, la gorge ou la trachée et peut se transformer en véritables allergies. Il existe plusieurs types d'acariens, et tous ne provoquent pas d'allergies comme les acariens de maison. Certains, comme la tique, peuvent transmettre des maladies très graves. Les aoûtats, eux, sont des larves d'acariens que l'on retrouve souvent dans les hautes herbes et qui peuvent pénétrer dans notre peau, provoquant rougeurs et démangeaisons.

Une mesure simple : aérer et nettoyer régulièrement literie et recoins de la maison. © deagreez, Adobe Stock

Quels sont les différents types d’anti-acariens ?

Un anti-acarien est une substance permettant d'éliminer les acariens. Il existe de nombreux produits et techniques préventives permettant de réduire le nombre d'acariens dans la maison.

Sachant que les acariens se nourrissent de peaux mortes, de cheveux, de poils et d'autres déchets organiques, la première technique anti-acariens consistera à respecter des règles d'hygiène afin de limiter leur prolifération. Bien aérer les pièces, passer régulièrement le balai ou l'aspirateur et nettoyer souvent ses draps et housses de couette sont des règles basiques.

Aussi, il existe de nombreux produits chimiques dit acaricides qui permettent d'éliminer les acariens, leurs œufs et les larves. Ces produits se trouvent bien souvent sous forme d'aérosols à pulvériser ou sous forme de poudre. Cependant, il est tout de même recommandé de bien vérifier la composition de ces produits avant de les utiliser étant donné qu'ils peuvent contenir des pesticides et des composés toxiques.

Une recette miracle et naturelle pour se débarrasser des acariens serait le bicarbonate de soude. Quelques cuillères à café de bicarbonate de soude pourraient venir à bout de près de 80 % des acariens disséminés dans un matelas en quelques heures seulement. Pour cela, saupoudrez de bicarbonate de soude matelas, oreillers..., laissez agir un quart d'heure au minimum, ou plusieurs heures si possible, avant d'aspirer. De même, certaines huiles essentielles comme celles d'eucalyptus, de lavande ou de clou de girofle semblent avoir fait leurs preuves dans la lutte anti-acariens.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !