Planète

Pangolin

DéfinitionClassé sous :animaux , Manidae , Manis
 
Déplacement d'un pangolin. Ses écailles sont clairement visibles. © Masteraah, Wikipédia, DP

Également appelés fourmiliers écailleux, les pangolins sont des mammifères insectivores édentés, dont le corps est plus ou moins totalement recouvert d'écailles. Leur morphologie les apparente aux oryctéropes et aux tatous.

Classé dans la famille des Manidae, le genre Manis se subdivise en cinq sous-genres, composés de huit espèces

Le sous-genre Manis décline deux espèces :

  • Manis crassicaudata (pangolin indien) que l'on observe sur l'ensemble du sous-continent indien et au Sri Lanka ;
  • Manis pentadactyla (pangolin chinois) qui vit sur l'ensemble du sud-est asiatique depuis le Bangladesh jusqu'au Myanmar et dans le sud de la Chine.

Le sous-genre Paramanis comporte deux espèces :

  • Manis javanica (pangolin malais) que l'on trouve dans la péninsule malaisienne et sur les îles de Java, Bornéo, Sumatra, aux Philippines, etc. ;
  • Manis culionensis (pangolin des Philippines) qui est spécifique à la province du Palawan aux Philippines.

Le sous-genre Smutsia qui réunit deux espèces également :

  • Manis gigantea (pangolin géant) spécifique à l'Afrique de l'Ouest et à l'Ouganda ;
  • Manis temminckii (pangolin de Temminck) qui occupe l'Afrique australe, l'Afrique orientale et l'Afrique du Sud ;

Le sous-genre Phataginus qui ne comporte qu'une seule espèce :

  • Manis tricuspis (pangolin à petites écailles) qui a adopté la vie forestière et arboricole en Afrique centrale.

Le sous-genre Uromanis constitué d'une seule espèce :

  • Manis tetradactyla(pangolin à longue queue), arboricole, qui se répartit sur l'Afrique de l'Ouest depuis le Sénégal jusqu'en Ouganda.
Un pangolin qui s'est mis en boule. © Masteraah, Wikipédia, DP

Le corps est généralement brunâtre, mais le coloris peut varier du brun pâle au rougeâtre en fonction de la nature du terrain où vit le pangolin. Il est prolongé par une queue parfois plus longue. La tête est longue et se termine en forme de cône. Les pattes sont courtes et griffues, et suffisamment puissantes pour éventrer les termitières ou pour arracher l'écorce des troncs. L'animal est recouvert d'écailles mêlées de poils épars qui se superposent à la façon de tuiles, depuis le dessus de la tête jusqu'à l'extrémité de la queue, sur les flancs et les pattes. Seuls le museau, le ventre et la face interne des membres en sont dépourvus. La taille varie selon les espèces et peut atteindre jusqu'à 1,50 m pour le pangolin géant. La langue, longue également, imprégnée d'une substance gluante, permet de capturer fourmis et termites dont il se nourrit.

On trouve les pangolins dans presque toutes les savanes et les forêts d'Afrique, à l'exception des régions désertiques sahéliennes et namibiennes, ainsi qu'en Asie du Sud-Est. Ils évitent les terrains rocailleux et ont une préférence pour les sols meubles qu'ils peuvent creuser et fouir pour construire leur terrier. Les espèces arboricoles fréquentent les forêts et s'abritent dans des creux de troncs.

La plupart des espèces de pangolins sont nocturnes. Ils utilisent leur odorat très développé pour trouver leur nourriture. Leur vue et leur ouïe sont faibles. Les espèces terrestres creusent des galeries qui peuvent mesurer plusieurs mètres de long, jusqu'à une profondeur de 3,5 m. Bien qu'ils soient plutôt maladroits au sol, ce sont d'excellents nageurs. La queue des pangolins arboricoles est préhensile. Ils s'en servent pour s'accrocher aux branches des arbres pendant qu'ils écorcent les troncs pour chercher leur nourriture. Lorsqu'ils sont menacés, ils pratiquent le même type de défense que les tatous : ils se mettent en boule, au sens propre... Ils sont également capables d'émettre une odeur nauséabonde à partir de glandes situées à proximité de l'anus, un peu à la façon des moufettes.

La gestation dure entre quatre et cinq mois, au terme desquels la femelle peut donner naissance à un seul petit pour les espèces africaines, et jusqu'à trois pour les espèces asiatiques. Chez les espèces fouisseuses, les petits restent confinés dans le terrier pendant le premier mois suivant leur naissance. Lors des déplacements, les jeunes se font transporter en s'accrochant à la queue de leur mère. Le sevrage intervient au bout du troisième mois, et la maturité sexuelle est atteinte vers deux ans.

Toutes les espèces de pangolins se nourrissent de fourmis et de termites qu'ils capturent avec leur langue imprégnée d'une substance gluante, après avoir éventé les nids.

Les pangolins sont tous menacés par la déforestation galopante, mais également par la chasse. Les animaux sont prisés en tant que viande de brousse en Afrique, tandis que la viande est considérée comme un mets délicat en Chine. Dans l'ensemble de l'Asie, leurs écailles sont utilisées en médecine traditionnelle, car elles auraient des vertus thérapeutiques. Bien que les diverses espèces soient protégées, en avril 2013, selon The Guardian, les autorités philippines ont découvert dix tonnes de viande de pangolin écailleux congelées, sur un navire chinois qui s'était échoué sur un récif corallien du parc marin de Tubbataha.

Le saviez-vous ?

En 2007, toujours d'après The Guardian, un cargo « fantôme » a été découvert au large des côtes de la Chine, transportant 5.000 espèces d'animaux rares destinés aux restaurants du sud de la Chine. 

Cela vous intéressera aussi