Tu hésites entre le métier de vétérinaire ou devenir le nouvel Ace Ventura ?! Découvre le métier de zoologiste, qui combine déplacements sur le terrain et travail en laboratoire. Passionné par les animaux, tu pourras les observer au plus près et percer leurs mystères.
 

Travaillant sur le terrain et dans son laboratoire, le zoologiste est un chercheur spécialisé sur une catégorie d'animaux comme les primatesprimates (primatologie), les insectesinsectes (entomologieentomologie), les reptilesreptiles (herpétologieherpétologie), les oiseaux (ornithologieornithologie) ou une discipline (reproduction, migration, alimentation, communication...). Passionné d'animaux, son métier consiste à observer et examiner les espècesespèces dans leur milieu naturel, à comprendre le fonctionnement de leur organisme et à étudier leur mode de vie.

Sur le terrain, le zoologiste observe les animaux en prenant des photos et filmant à l'aide d'une caméra. Il les voit ainsi évoluer, fait des prélèvements, prend des notes, ce qui lui permet de suivre l'évolution de l'espèce. En laboratoire, il se charge d'analyser les observations ou les échantillons prélevés sur le terrain, de réaliser des cultures cellulaires ou des expérimentations destinées à l'industrie pharmaceutique ou chimique.

Il observe également les cellules via des microscopesmicroscopes et des outils pointus utilisés en biologie ou biochimiebiochimie. Il peut par ailleurs étudier l'anatomieanatomie d'un animal. Il cherche ainsi à mieux appréhender le fonctionnement de l'organisme des espèces étudiées et partage ensuite ses découvertes dans des rapports, des revues spécialisées, ou au cours de colloques.

Les principales compétences et qualités à avoir


 Travaillant à la fois sur le terrain et en laboratoire, le zoologiste doit être polyvalent :

  • maîtriser l'informatique et les outils professionnels ;
  • avoir des connaissances approfondies en biologie ;
  • partager ses recherches et résultats via des rapports ou des articles scientifiques ;
  • maîtriser l'anglais ;
  • être patient, rigoureux et précis dans son travail ;
  • avoir le sens de l'observation ;
  • aimer le travail en équipe.
Le zoologiste se déplace sur le terrain pour étudier les animaux dans leur milieu naturel et effectuer des prélèvements. © Gabriela, Fotolia.
Le zoologiste se déplace sur le terrain pour étudier les animaux dans leur milieu naturel et effectuer des prélèvements. © Gabriela, Fotolia.

Les conditions de travail

Le zoologiste partage son temps de travail entre voyage sur le terrain et recherches en laboratoire. Ses horaires sont donc très variables et peuvent être très étendus. Sur le terrain, il doit faire preuve de patience et s'adapter aux conditions climatiques pas toujours clémentes.

 Comment devenir zoologiste ?

Un bac + 5 minimum est requis pour exercer le métier de zoologiste :

  • Master pro Biologie de la reproduction ;
  • Master pro Ethologie appliquée ;
  • Master BiodiversitéBiodiversité, écologieécologie et évolution ;
  • école d'ingénieurs en biologie, biochimie, agronomie...
  • doctorat en zoologie.

 Le salaire d’un zoologiste

Un zoologiste débutant gagne entre 2200 et 2600 euros bruts mensuels. Selon son évolution professionnelle et son lieu d'exercice, son salaire peut atteindre, une fois confirmé, les 4200 euros bruts par mois.

 Les perspectives d’évolution d’un technicien de laboratoire

Le zoologiste peut évoluer vers des fonctions de chargé de recherche, de maître de conférencesmaître de conférences, de conservateur de musée, de directeur d'unité de recherche...

 Entreprises qui emploient des zoologistes

  • CNRS ;
  • INRA ;
  • parcs zoologiques ;
  • parcs naturels ;
  • universités (en tant qu'enseignants-chercheurs).