Un asperitas au coucher du soleil en Nouvelle-Zélande en 2005. © Witta Priester
Planète

Phénomène météo extraordinaire : l’asperitas

ActualitéClassé sous :météorologie , nuage , Asperatus

De spectaculaires vagues nuageuses peuvent donner l'impression que le ciel se transforme en mer agitée. Il s'agit de l'asperatus ou asperitas, un nuage très photogénique mais inoffensif.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L’asperatus, un nuage étonnant et mystérieux  Les nuages se forment par évaporation et condensation de l’eau dans l’atmosphère terrestre. Ils ont des apparences très diverses : certains comme l’asperatus ont la forme de vagues assez psychédéliques. Découvrez en vidéo cet étrange nuage. 

L'asperitas a été photographié pour la première fois dans les années 1970 aux États-Unis et n'a été reconnu que très récemment pour l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Ce n'est qu'en 2017 qu'il a officiellement été classé dans l'Atlas international des Nuages sous le nuage d'asperitas, mais il reste aussi connu sous le terme d'asperatus.

Les asperitas sont en fait très courants par temps instable, partout dans le monde. Mais, la plupart du temps, ils se résument à quelques ondulations nuageuses sans grand intérêt pour l'observateur. Cependant, il arrive que ces vagues prennent une allure très tumultueuse, voire carrément effrayante. Les asperitas les plus impressionnants sont observés aux États-Unis lors de la saison des orages, mais aussi en Australie, Nouvelle-Zélande ainsi qu'en Europe (Italie, Allemagne, Europe de l'Est...). En France, des asperitas sont aperçus chaque année, mais il est rare qu'ils soient impressionnants.

Un nuage impressionnant mais sans danger

Les asperitas sont en fait la déformation de nuages classiques de basses et moyennes altitudes, comme les altocumulus et les stratocumulus, situés entre 1.500 et 4.000 mètres au-dessus de sol. Il ne s'agit donc pas vraiment d'un type de nuage à part entière mais d'une caractéristique de certains nuages. La superposition de deux courants différents génère les ondulations, encore plus visibles sous certaines conditions lumineuses comme les couchers de soleil.

Les asperatus sont des déformations de nuages plus classiques en raison des courants. © Agathman

Ils se forment souvent à l'avant d'un orage ou d'une perturbation, dans une atmosphère très instable composée de deux courants différents, ce qui lui donne cette ondulation typique. Sous un temps très instable, ces ondulations peuvent carrément faire descendre la base du nuage en pointes acérées. Les raisons de cette forme sont encore mal connues et toujours sujettes à débat, principalement à cause du fait que l'asperitas peut se former aussi bien dans un environnement instable (orages à proximité) comme dans un environnement très calme (ciel nuageux mais temps stable et sec) de manière moins fréquente mais possible.

D'une manière générale, il faut d'abord que l'environnement soit stable pour qu'une épaisse bande nuageuse se forme, puis qu'une perturbation ou des courants situés plus hauts viennent provoquer des turbulences qui déforment cette couche nuageuse. Exactement comme le fait de lancer des pierres à la surface de l'eau pour les faire ricocher, les courants qui arrivent sur la bande nuageuse viennent provoquer des vagues sur le courant plus stable du dessous.

Bien que son nom asperatus signifie « brutal » en latin (aspero), ces nuages sont inoffensifs la plupart du temps, même les plus impressionnants : au pire une petite averse, au mieux, rien du tout !

Une compilation vidéo d'asperitas en accéléré. © Alex Schueth


Une envie de s'évader pour l'été ? 

Pour célébrer les vacances comme il se doit, découvrez le Mag Futura au prix préférentiel de 15 € au lieu de 19 €, soit une réduction de 20% ! 

Au programme de ce numéro : une plongée au cœur de 4 thématiques scientifiques qui vont marquer 2022, de la Terre à la Lune : 

  • Quels mystères nous cache encore la Lune ?
  • Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes ?
  • Comment nourrir le monde sans le détruire ?
  • L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente ?

Le Mag Futura, c'est quoi ? 

  • Notre première revue papier de + de 200 pages pour rendre la science accessible au plus grand nombre
  • 4 questions scientifiques majeures pour 2022, de la Terre à la Lune 
  • Livraison à domicile*

*La livraison se fait en France (hors France métropolitaine), Suisse, Belgique. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !