Le Loop Current donne l'énergie nécessaire aux ouragans pour devenir majeurs juste avant d'atteindre les terres. © elroce, Adobe Stock
Planète

Comment un courant océanique chaud pourrait faire exploser la puissance des ouragans

ActualitéClassé sous :météorologie , ouragans , ouragan

Le Loop Current, un courant chaud de l'océan, se trouve actuellement plus au nord que d'habitude : une configuration qui ressemble à celle de l'année 2005, connue pour l'ouragan destructeur Katrina.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le terrible ouragan Irma vu depuis l'ISS  Aussi grand que la France et plus puissant qu’Harvey ou Katrina, l’ouragan Irma menace de dévaster les Antilles, Cuba et Haïti. Le voici vu de l’espace, filmé le 5 septembre par les caméras de l’ISS, à 400 km d’altitude. Il venait de passer en catégorie 5. 

La saison des ouragans débute actuellement dans l'Atlantique avec des conditions propices au développement d'un grand nombre de phénomènes, selon les différents organismes d’étude de l’atmosphère : l'eau du golfe du Mexique (point de départ des phénomènes cycloniques) est plus chaude que la normale et fournit donc plus d'énergie aux dépressions et tempêtes tropicales pour les transformer en ouragans. De plus, le phénomène La Niña, qui persiste depuis deux ans, est aussi connu pour engendrer des saisons cycloniques très actives.

Mais selon une publication de l’université de Miami, un autre paramètre est à surveiller : le Loop Current qui est un affluent du Gulf Stream. Il s'agit d'un courant océanique chaud qui circule dans le golfe du Mexique. Il s'étend de la péninsule du Yucatán, remonte vers le golfe du Mexique et repart en direction du détroit de Floride, en formant des ondulations, voire une boucle.

Le Loop Current dans le golfe du Mexique avec, en gris, les terres. En vert, l'entrée du courant dans le golfe, en rouge la version retractée du courant, et en bleu la version étendue du courant comme en 2022. © ResearchGate

Une source d'énergie pour les ouragans à proximité des côtes américaines

Ce Loop Current est une source d'énergie importante pour les ouragans : la chaleur s'élève et crée des turbulences en altitude. Les dépressions et tempêtes tropicales qui passent au-dessus sont donc encore plus instables, jusqu'à se renforcer au stade d'ouragan. Ce courant d'eau chaude et tropicale est actuellement remonté très au nord, à proximité du nord-ouest de la Floride : la température de l'eau atteint localement les 28 à 29 °C dans la boucle du Loop Current. Si une tempête tropicale ou un ouragan passe au-dessus d'une telle chaleur, l'eau chaude alimente leur mécanisme et ceux-ci peuvent alors voir leur intensité exploser très rapidement. La chaleur de l'eau n'entraîne pas forcément plus de phénomènes cycloniques, mais décuple nettement la puissance de ceux qui passent au-dessus des eaux chaudes : les tempêtes tropicales se transforment facilement en ouragans lorsque la température de l'eau atteint les 26 °C. Il faut savoir que les ouragans puisent leur énergie dans les 30 premiers mètres de profondeur de l'eau, une surface où l'eau chaude peut se rafraîchir facilement en se mélangeant en continu avec des eaux plus froides. Mais le Loop Current est bien plus profond, plus chaud et plus salé que le reste de l'eau du golfe du Mexique. Ces caractéristiques ne permettent pas à l'eau de surface de se mélanger et de se refroidir. Mi-mai dernier, les relevés du Loop Current ont indiqué des températures de 25 à 26 °C à 100 mètres de profondeur, des valeurs très élevées. 

Le Loop Current mi-mai 2022 en rouge avec les températures en fahrenheit, et en gris les terres américaines. © Nasa

L'ouragan dévastateur Katrina avait bénéficié du Loop Current   

Cette année, la position du Loop Current ressemble beaucoup à celle de celui présent en mai 2005 dans la même zone. La saison cyclonique 2005 avait été marquée par la catastrophe historique de l’ouragan Katrina, qui avait frappé les côtes de la Nouvelle-Orléans (États-Unis) en catégorie 5, avec des vents à 280 km/h, en août 2005. Katrina est l'un des ouragans les plus puissants de l'histoire des États-Unis, avec plus de 1.800 morts et 108 milliards de dollars de dégâts. L'ouragan s'était intensifié en catégorie maximale de manière extraordinaire juste avant d'arriver en Louisiane, après justement être passé au-dessus du Loop Current.

En orange et rouge, le Loop Current de mai 2022 dans le golfe du Mexique ; en gris, les terres. © Université de Miami
En orange, le Loop Current de mai 2005 dans le golfe du Mexique ; en gris, les terres. © Université de Miami

En 2005 également, deux autres ouragans de catégorie 5, Wilma et Rita, s'étaient également intensifiés après être passés au-dessus de ce courant. La saison 2022 des ouragans réunit plus que jamais toutes les conditions atmosphériques et océaniques pour donner lieu à des phénomènes majeurs.   

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !