La France est à nouveau en feu ! Depuis ce mardi 9 août, un terrible incendie ravage à nouveau la forêt des Landes. Sa violence est telle qu’il crée désormais son propre vent. Près de 7.000 hectares sont déjà partis en fumée.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] À quoi sont dus les feux de forêt en France ? Chaque année, 15.000 hectares de végétation partent en fumée en France. 90% des feux de forêt ont une origine humaine, et un sur deux est la conséquence d’une imprudence.

Ce mardi 9 août, en tout début d'après-midi, l'incendie qui avait ravagé quelque 15.000 hectares de forêt des Landes en Gironde au mois de juillet dernier a malheureusement connu une violente reprise. Ce matin les conditions restent défavorables aux forces de lutte. ChaleurChaleur et sécheressesécheresse, bien sûr. Mais aussi, un vent tourbillonnant qui souffle sur la zone. Parce que le feufeu de forêt est tellement puissant qu'il crée son propre environnement. Son propre vent. Faisant progresser l'incendie, parfois, dans un sens complètement imprévisible. Résultat, selon les autorités, le feu progresse aujourd'hui dans toutes les directions.

Selon les derniers bilans, ce sont désormais quelque 6.800 hectares de forêt des Landes qui sont partis en fumée. Une relativement faible progression donc au cours de cette dernière nuit par rapport à ce qui avait été observé la nuit précédente. Grâce notamment au fait que le feu est en partie revenu sur ses pas. Grâce aussi aux brûlages tactiques mis en oeuvre par les pompiers.

Environ 10.000 personnes ont été évacuées. Et 17 maisons ont déjà été détruites. L'autoroute A63 est toujours coupée à la circulation.

Les soldats du feu mobilisés

Mais dans la nuit, les plus de 1.000 pompiers mobilisés sont parvenus à protéger toutes les habitations menacées, notamment du côté de Belin-Beliet. Et ce matin, aucune nouvelle évacuation n'est encore envisagée.

Contrairement à ce qui est envisagé hier, les techniciens en investigation criminelle dépêchés sur place semblent ne pas avoir découvert d'élément qui penche en faveur d'une origine criminelle à ce feu de forêt. Et alors que la Première ministre Elisabeth Borne et le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sont attendus sur place ce matin, les élus et les professionnels appellent à plus de moyens.

Au total, depuis le début de la saison, ce sont déjà plus de 50.000 hectares qui sont déjà partis en fumée en France métropolitaine. Un triste record depuis l'ouverture des statistiques du Système européen d'information sur les feux de forêt (Effis).


Incendies en Gironde : 10 terrains de foot brûlés par minute !

Le feu qui avait ravagé la forêt des Landes dans le secteur de Landiras, en Gironde, en juillet dernier, est reparti. De manière particulièrement virulente. En moins de 24 heures, 6.000 hectares sont partis en fumée. Un chiffre qualifié d'historique.

Article de Nathalie MayerNathalie Mayer paru le 10/08/2022

Ce 12 juillet 2022, un feu de forêt se déclarait dans la forêt des Landes. En Gironde. Du côté de Landiras. Les pompiers avaient lutté pendant plus d'une semaine pour le maîtriser. Quelque 15.000 hectares de pins étaient finalement partis en fumée. Mais il n'avait jamais été totalement éteint.

Plusieurs reprises de feu mineures avaient été signalées depuis. Et hier, mardi 9 août, en tout début d'après-midi, l'incendie dans la forêt des Landes est malheureusement violemment reparti. À la faveur, selon les pompiers, de conditions météorologiques « très défavorables ». Entre sécheresse extrême de l'airair et de la végétation, vague de chaleur et vent. Dans la tourbe, des points chauds se sont réactivés. Même si certains des 40 départs de feux recensés pourraient se révéler être le fait d'incendiaires.

Un incendie historique

Dans la nuit, le feu a détruit 6.000 hectares de forêt. « Une superficie historiquement haute », commentent les uns. « L'équivalent de dix terrains de foot qui disparaissent chaque minute », précisent les autres.

Face à la virulence extraordinaire de ce feu de forêt - qui a désormais débordé sur le département limitrophe des Landes -, des évacuations préventives ont immédiatement été ordonnées. Quelque 6.000 personnes ont quitté leur domicile dans la nuit ou ce matin. Un premier bilan faisait état ce matin de 16 maisons détruites par les flammes. De nombreuses routes ont été coupées. L'autoroute A63, qui relie Bordeaux à Arcachon, est désormais elle aussi partiellement coupée dans les deux sens de circulation.

Tous les effectifs de soldats du feu - environ 1.000 en ce début d'après-midi - et de support sont mobilisés pour protéger, en priorité désormais, les vies humaines. L'épuisement - physiquephysique et psychologique - commence à menacer...