Planète

Lucanus cervus, le lucane cerf-volant, insecte des forêts landaises

Dossier - Tourisme dans les Landes
DossierClassé sous :géographie , landes , Adour

À la découverte du département des Landes (40), de sa faune et de son paysage de dunes et de pins, au travers de la vallée de la Leyre, des pays de l'Adour et du parc naturel régional des Landes de Gascogne.

  
DossiersTourisme dans les Landes
 

Le lucane est un coléoptère, il est le plus grand d'Europe de la famille des Lucanidae. Il peut mesurer de 2 à 8 cm selon la femelle ou le mâle. Habitant les forêts, il est présent dans les Landes.     

© Erremindent, Pixabay, DP
Lucane cerf-volant mâle (Lucanus cervus). © Magnus Manske licence Creative Commons paternité 1.0 générique

Ses mandibules très développées rappellent les ramures du cerf. Le nom de l'objet volant fabriqué par l'Homme est hérité de cet animal. D'ailleurs les amateurs de cerf-volant (l'objet) sont appelés lucanophiles !

Protection du lucane

Protégé au niveau européen, le lucane cerf-volant, comme la plupart des coléoptères mangeant du bois, est en forte régression dans nos forêts.
Le Lucane cerf-volant est protégé par : 

  • la convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe, adoptée à Berne le 19 septembre 1979 ;
  • la directive habitats adoptée le 21 mai 1992 par le Conseil des ministres de l'Union européenne concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages.

Le dessouchage, l'élimination des vieux arbres, la disparition des forêts feuillues au profit des résineux nuisent à cet animal utile. Les axes de protection sont donc la conservation du bois mort et des souches et la préservation des forêts feuillues.

Le lucane n'est pas nuisible pour nos arbres (ni pour nos charpentes), et il est très apprécié des oiseaux et des chauves-souris (par le grand murin Myotis myotis, par exemple)