Plus d'un milliard d'animaux ont péri dans les incendies qui ravagent l'Australie depuis le printemps austral 2019. © lllonajalll, Adobe Stock

Planète

Incendies en Australie : beaucoup d’espèces menacées ont vu leur habitat détruit

ActualitéClassé sous :Environnement , Australie , Incendie

Les incendies qui font rage en Australie depuis septembre 2019 ont dévasté de grandes proportions de territoires où vivent des espèces menacées ou en danger d'extinction. Le bilan s'annonce très lourd.

Les feux en Australie ont brûlé plus de la moitié de l'habitat connu de 100 plantes et animaux menacés, dont 32 espèces en danger critique d'extinction, a annoncé lundi le gouvernement australien.

Plus d'un milliard d'animaux ont péri dans la vague sans précédent d'incendies qui a ravagé l'est et le sud de l'île-continent des mois durant, brûlant une étendue plus vaste que celle du Portugal.

Un bilan précis pour la faune et la flore ne sera établi que dans plusieurs semaines, car il reste des feux et certaines zones brûlées sont encore trop dangereuses à explorer, selon les autorités.

Mais le ministère de l'Environnement et de l'Énergie a d'ores et déjà publié une liste préliminaire des espèces menacées de plantes, animaux et insectes qui ont perdu plus de 10 % de leur habitat répertorié.

Le cadavre d'un marsupial victime d'un incendie sur l'Ile Kangourou, le 15 janvier 2020. © Peter Parks, AFP

Des habitats dévastés

Plus de 80 % des habitats connus ou probables de 49 espèces ont subi les flammes, tandis que 65 autres espèces ont vu 50 à 80 % de leurs aires de peuplement affectées.

« Certaines espèces sont plus vulnérables au feu que d'autres et certaines zones ont été plus gravement brûlées que d'autres, donc une analyse plus approfondie sera nécessaire avant de pouvoir évaluer pleinement l'incidence des incendies sur le terrain », a déclaré Sally Box, commissaire aux Espèces menacées.

Les espèces menacées victimes des incendies comprenaient 272 plantes, 16 mammifères, 14 grenouilles, neuf oiseaux, sept reptiles, quatre insectes, quatre poissons et une araignée, a indiqué le ministère.

Sur les 32 espèces en danger critique d'extinction touchées par les incendies, la plupart étaient des plantes, et il y avait également des grenouilles, des tortues et trois types d'oiseaux, a-t-on ajouté de même source.

Sur le plan humain, la crise des feux de forêts a fait 28 morts. Ils ont détruit de vastes superficies de forêts vierges, décimé du bétail dans les fermes et détruit quelque 2.000 maisons.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi