Première tonte de gazon au printemps. © olrat, Adobe Stock
Maison

Pelouse, comment l'entretenir au printemps ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , pelouse

Après une longue période de repos et après avoir souffert des aléas climatiques de l'hiver, la pelouse ne demande qu'à être choyée pour retrouver sa densité, sa belle couleur verte et s'épanouir. Quels sont les gestes à suivre pour entretenir sa pelouse au printemps, à partir de mars ?

Cela vous intéressera aussi

Avant de pouvoir marcher pieds nus ou bien s'allonger pour une petite sieste sur la pelouse, le jardinier doit reprendre les soins. Tondre, scarifier, apporter de l'engrais, autant de gestes à renouveler, une fois le printemps venu.

Tondre pour revigorer les brins d’herbe

Que vous ayez une tondeuse hélicoïdale, tractée ou autoportée, sortez-la dès les premiers jours de beau temps, au mois de mars. Vous allez ainsi couper les brins qui vont se densifier et créer un magnifique tapis de verdure. Vous devrez tondre la pelouse environ une fois par semaine jusqu'à la fin de l'été puis tous les 15 jours en automne et stopper les tontes en hiver.

Scarifier pour retirer les mousses

Une fois le gazon tondu, vous pouvez passer un balai scarificateur ou bien un scarificateur afin de retirer les mousses qui sont devenues envahissantes. Passez-le deux fois en faisant deux passages croisés pour éliminer la totalité des mousses. La pelouse va ainsi pouvoir respirer de nouveau et se régénérer. Le sol, quant à lui, va retrouver une perméabilité parfaite. Jetez les mousses mortes dans le composteur ou à la déchetterie.

Si vous constatez que peu de pelouse reste en place, ressemez à la volée. Vous ferez un semis à l'automne prochain. Si vous voyez des trous ou des zones dégarnies, comblez-les avec du terreau et semez un gazon dit « de regarnissage ». Recyclez les mousses scarifiées pour nourrir le tas de compost.

Pelouse envahie de mousse. © Marco2811, Adobe Stock

Apporter de l’engrais pour une pelouse vigoureuse

À la sortie de l'hiver, un gazon peut être terne, un peu jaune ou dégarni. Vous devez apporter des éléments nutritifs dans le sol. Après la première tonte et le passage d'une pluie ou d'un arrosage, fertilisez la pelouse en apportant un engrais spécial, du compost ou du terreau. Il va stimuler la croissance des brins d'herbe et vous obtiendrez un gazon bien dense et vert. Si vous tondez haut, laissez les brins découpés sur la pelouse. Cette méthode de mulching permet d'enrichir naturellement la pelouse, en décomposant les brins coupés. Ramassez les déchets de tonte pour enrichir le composteur ou créer un paillage 100 % naturel et économique. Rien ne se perd au jardin !

Arroser pour garantir un bon départ

Les printemps sont de plus en plus secs. Pour aider la pelouse à prendre un nouveau départ, n'hésitez pas à l'arroser deux à trois fois.

Désherber la pelouse pour un rendu impeccable

Avec les pâquerettes qui fleurissent la pelouse, les pissenlits font partie des premières fleurs à pointer le bout de leur nez. Dès le printemps, utilisez un désherbeur manuel spécial racines longues pour retirer les pissenlits de la pelouse et profitez de cette matière pour réaliser un purin. Inutile de couper les fleurs et les feuilles. Vous devez vous débarrasser des racines pivotantes. Pour les autres mauvaises herbes aux racines moins vigoureuses, utilisez un couteau désherbeur.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !