Vos arbres et arbustes fruitiers risquent d’être attaqués par des maladies ou des insectes parasites. Sachez prendre leur défense...

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Trois plantes faciles à cultiver : coussin de belle-mère, arbre de Jade… Du fait de leur capacité à survivre en milieu extrême, les plantes succulentes sont plutôt facnull

Le mildiou de la vigne est causé par un champignonchampignon microscopie. Cette affection est surtout agressive durant les périodes humides. De quelle façon le mildioumildiou de la vigne se manifeste-t-il ? Les premiers symptômessymptômes sont l'apparition de grosses taches sur la partie supérieure des feuilles. La face inférieure du feuillage peut également se couvrir, lors des attaques graves, d'un duvet blanc se détachant facilement par grattage. Sans attendre, traitez préventivement votre culture avec un produit bio comme la bouillie bordelaise.

 La gommose du cerisier. © Malta, <em>Wikimedia commons</em>, by-sa CC 2.5
 La gommose du cerisier. © Malta, Wikimedia commons, by-sa CC 2.5

Est-il possible d’enrayer la gommose du cerisier ?

Votre arbre peut souffrir de cette maladie, surtout si vous l'avez taillé de façon intempestive. Cette affection se manifeste par la présence de chancres sur les branches d'où s'écoule un liquideliquide visqueux, c'est de la gomme. Cette maladie peut conduire à la mort de l'arbre ! Si votre cerisiercerisier présente ces premiers symptômes, aseptisez les plaies avec une bouillie bordelaisebouillie bordelaise à 2 %. Effectuez, ce mois-ci, une telle pulvérisation qu'il faudra renouveler dès la chute des feuilles. Lorsque vous taillerez votre cerisier, en principe le moins possible, il faudra recouvrir ensuite les plaies de taille avec un masticmastic cicatrisant.

Les ennemis préjudiciables au groseillier 

Le groseillier est souvent victime, au printemps et en été, d'attaques de pucerons jaunes et verts. Surveillez-les de façon à intervenir sans attendre. Ces insectesinsectes se réfugient dans des feuilles crispées. Ils sont difficiles à déloger ! N'hésitez pas à couper l'extrémité des tiges déformées par des piqûres. Par ailleurs, l'oïdium est un autre ennemi de groseillier. Il s'agit d'un champignon microscopique qui se manifeste sous forme d'un feutrage blanc épais à la surface du feuillage. Détruisez par le feufeu les rameaux et les fruits atteints et, au besoin, effectuez un traitement à base d'un produit naturel comme le soufresoufre.