Maison

Peinture insecticide et peinture « alimentaire »

Dossier - Peinture d'intérieur : une décoration à la carte
DossierClassé sous :décoration , Maison , Bâtiment

Dans la maison, du sol au plafond, la peinture d'intérieur a ses propres spécificités. Découvrez comment choisir votre peinture, à l’huile ou acrylique, pour la décoration du bois ou encore du métal. Enduits et glacis, ainsi que les peintures multifonctionnelles, seront aussi abordés pour mettre en valeur la cuisine, le salon ou la salle de bains.

  
DossiersPeinture d'intérieur : une décoration à la carte
 

Les peintures insecticides sont des formulations opacifiantes mates ou satinées, applicables en deux couches, à base de résines en dispersion aqueuse (acétate de polyvinyle, vinyle-alkyde...) et contenant des biocides. Découvrez par ailleurs les peintures alimentaires.

Peinture insecticide. © Tappancs, Pixabay, DP

Lors de la polymérisation, des microcristaux se forment à la surface du film et, par simple contact, contaminent les insectes volants et rampants.

© V33

Ceux-ci sont rapidement annihilés par l'agent biocide, qui remonte des pattes jusqu'au cerveau. Ils tombent alors au sol, sans tacher les surfaces peintes.

© DR

Actives pendant deux à trois ans, selon le produit, ces peintures lessivables n'émettent pas de vapeurs odorantes ni nocives pour les humains et les animaux domestiques. Elles répondent aux spécifications des directives européennes 98/8 sur les biocides et 67/548 sur les substances nuisibles pour la santé des personnes et des animaux.

Peinture acaricide en dispersion aqueuse mixte (vinyle-alkyde) pour murs et plafonds. Lessivable, active 2 ans, également efficace contre les insectes rampants et volants. Son hors poussières est de 1 heure ; il est recouvrable au bout de 6 heures. Rendement : 8 à 11 m2/litre. Existe en version satinée. © DR

Peintures « alimentaires »

La multiplication des problèmes allergiques et respiratoires ont conduit les fabricants à élaborer des peintures capables d'inhiber les bactéries et micro-organismes (acariens, moisissures...) responsables de ces méfaits.

Peinture inerte chimiquement. Ne se dégrade pas au contact des aliments et ne modifie pas leur goût. Lessivable, résistante aux agents chimiques et à l’abrasion. © DR

D'abord destinées au milieu hospitalier, elles sont aujourd'hui accessibles aux particuliers. Ces peintures « hygiéniques », également dites « alimentaires », présentent des caractéristiques similaires aux insecticides, à cette différence près qu'elles contiennent en plus des agents anti-microbiens.