Maison

Peinture mate, satinée ou brillante ?

Dossier - Peinture d'intérieur : une décoration à la carte
DossierClassé sous :décoration , Maison , Bâtiment

Dans la maison, du sol au plafond, la peinture d'intérieur a ses propres spécificités. Découvrez comment choisir votre peinture, à l’huile ou acrylique, pour la décoration du bois ou encore du métal. Enduits et glacis, ainsi que les peintures multifonctionnelles, seront aussi abordés pour mettre en valeur la cuisine, le salon ou la salle de bains.

  
DossiersPeinture d'intérieur : une décoration à la carte
 

Les peintures existent en trois finitions : mate, satinée ou brillante. Si le choix est avant tout affaire de goût, il convient de réfléchir aux modalités pratiques de tel ou tel aspect.

Peinture mate, satinée ou brillante ? © Midascode, Pixabay, DP

Peinture mate

Une peinture mate ne retient pas la lumière et se prête à une ambiance feutrée. Elle peut atténuer les petites imperfections du support mais supporte mal les salissures. À réserver de préférence aux plafonds et chambres.

Peinture satinée. © DR

Peinture satinée

L'aspect satin, aux reflets doux, convient plus particulièrement aux pièces à vivre. Une peinture satinée est facile à nettoyer, mais attention à ne pas laisser de traces. Un lavage à l'eau claire, sans détergent, suffit souvent.

Une finition brillante renvoie la lumière en créant un effet miroir. Le nettoyage est aisé et, pour cette raison, convient aux cuisines et salles de bains dont les parois sont exposées à la condensationLes acryliques offrent un brillant reposant pour les yeux ; celui des glycérophtaliques est plus « agressif ».

Il y a laque et laque…

Pour de nombreux utilisateurs, une laque est brillante et glycérophtalique. L'idée n'est pas fausse au départ puisqu'une « vraie » laque de professionnel se réalise avec une peinture à l'huile.

Tableau récapitulatif. © Futura

Il s'agit d'un travail astreignant, très minutieux, qui nécessite plusieurs applications entrecoupées d'un ponçage fin au moyen d'un abrasif à l'eau. Les nouvelles formulations ont changé la donne. Désormais, une laque peut être brillante, satinée ou mate, en phase aqueuse ou solvantée.