Maison

Glacis et peintures à effets

Dossier - Peinture d'intérieur : une décoration à la carte
DossierClassé sous :décoration , Maison , Bâtiment

Dans la maison, du sol au plafond, la peinture d'intérieur a ses propres spécificités. Découvrez comment choisir votre peinture, à l’huile ou acrylique, pour la décoration du bois ou encore du métal. Enduits et glacis, ainsi que les peintures multifonctionnelles, seront aussi abordés pour mettre en valeur la cuisine, le salon ou la salle de bains.

  
DossiersPeinture d'intérieur : une décoration à la carte
 

Le principe du glacis consiste à créer des effets translucides à partir d'une couleur de base. La technique traditionnelle, complexe, utilise de l'huile de lin, des pigments naturels, de l'essence de térébenthine (ou du white spirit) et un siccatif. Sans ce dernier, la patine grasse ne sécherait pas... Quant aux peintures à effets, elles comptent une grande variété de produits.

Effet glacis. © 27707, Pixabay, DP

Les glacis à l'eau, assez récents, simplifient grandement le travail concernant les glacis. Composés d'une base acrylique et d'un médium retardateur de séchage, ils permettent de réaliser de subtiles transparences, si l'on n'est pas trop lent !

© DR

Attention à bien respecter le mode d'emploi, notamment le temps ouvert indiqué (1 à 2 heures en moyenne). Si celui-ci est dépassé, la patine sèche et on ne peut plus la travailler.

Peinture à effet composée d’une sous-couche opacifiante et d’une finition de type glacis semi-transparente. La première couche s’applique au rouleau à poils ras ; après 12 heures de séchage, la seconde se passe par surface de 3 à 4 m2 au rouleau « spécial acrylique » puis s'essuie avec un gant à peindre, une éponge, un chiffon (non pelucheux)… © DR

Peintures à effets

Les peintures à effets comptent une grande variété de produit. Cela peut être, par exemple, l'association d'une sous-couche blanche garnissante et d'une finition à long temps ouvert, disponible en plusieurs teintes, toutes deux en phase aqueuse et d'aspect mat. L'effet peut être obtenu avec différents accessoires : brosse, chiffon, éponge... qu'il est possible de combiner.

D'autres systèmes proposent une peinture murale, mate ou satinée, complétée d'un gel de finition aspect granité, marbré, moucheté, pailleté, sablé... On peut aussi utiliser une peinture de base associée à deux finitions acryliques conjuguant, par exemple, effets épongé et essuyé.