La mémoire ROM est installée sur la carte-mère et stocke les données de manière permanente. © AVD, Adobe Stock
Tech

Mémoire morte : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Informatique , mémoire morte , ordinateur

La mémoire morte, aussi appelée ROM (Read Only Memory) ou mémoire non volatile, est une mémoire qui stocke les instructions de manière permanente y compris en cas de coupure de courant, contrairement à la mémoire vive ou RAM (Random Access Memory), qui stocke les fichiers de manière temporaire. La mémoire morte sert à stocker des informations immuables sur l'ordinateur, comme les instructions nécessaires au démarrage (BIOS, POST, chargeur d'amorce ou setup CMOS), le firmware UEFI ou les microprogrammes liés aux périphériques (imprimante, etc.). La mémoire morte fait partie intégrante de la carte mère, et elle est alimentée de façon permanente par une petite batterie.

Le temps d'accès à la mémoire morte est environ 15 fois plus long que pour la mémoire vive (150 nanosecondes contre 10 secondes environ), cette dernière nécessitant une rapidité d'exécution élevée. Pour accélérer le démarrage, certaines instructions de la ROM sont copiées dans la RAM lors du lancement (on parle alors de shadowing ou « mémoire fantôme »).

Les différents types de ROM

À l'origine, la mémoire morte était accessible uniquement en lecture et ne pouvait pas être modifiée par l'utilisateur. Par extension, on appelle aujourd'hui mémoire morte certaines mémoires effaçables, programmables ou reprogrammables.

  • ROM : première génération de mémoire morte, disponible seulement en lecture.
  • PROM (Programmable Read Only Memory) : le système « grille » des fusibles pour les effacer et de ce fait elle n'est reprogrammable qu'une seule fois.
  • EPROM (Erasable Programmable Read Only Memory) : peut être effacée et réécrite en présence d'ultra-violets de haute intensité.
  • EEPROM (Electrically Erasable Read Only Memory) : peut être effacée par un simple courant électrique, c'est-à-dire qu'on peut l'effacer sans la retirer de l'ordinateur. C'est la plus aboutie en capacité de lecture/écriture mais aussi la plus coûteuse. Les périphériques de stockage amovibles de mémoire Flash, comme les clés USB ou les cartes SD sont en fait des dispositifs de type EEPROM.

La mémoire ROM sur un téléphone

Sur un téléphone portable ou un smartphone, la ROM n'est autre que le disque dur de stockage qui intègre le système d'exploitation, les applications et les fichiers (musique, photos, téléchargements...). Sur Android, il est possible d'installer une ROM personnalisée (ROM Custom), débarrassée des applications pré-installées. Elle est ainsi plus légère et plus rapide. Cela permet aussi de profiter des dernières fonctionnalités des applications même lorsque le fabricant ne propose plus de mises à jour.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !