Trois ans après le premier Raspberry Pi Model B, son successeur est désormais disponible. Le Raspberry Pi 2 Model B est équipé d’un nouveau processeur ARM multi-cœur. Le nouveau modèle est six fois plus performant que le précédent et reste au même tarif. Grande première, Microsoft a annoncé qu’il proposera une version spéciale de Windows 10 adaptée au mini-ordinateur.

Cela vous intéressera aussi

La communauté des makers a de quoi se réjouir : un nouveau Raspberry Pi est arrivé ! La fondation britannique éponyme vient d'annoncer le lancement commercial du Raspberry Pi 2 Model B qui propose un saut technologique important par rapport au premier modèle sorti il y a trois ans.

Le processeurprocesseur du mini-ordinateur est un ARM Cortex-A7 quadruple cœur cadencé à 900 MHz (Broadcom BCM2836) qui délivre, selon Raspberry, des performances six fois supérieures à celles du processeur monocœur du PiPi 1 (Broadcom BCM2835). Le Pi 2 Model B double aussi la quantité de mémoire vivemémoire vive avec 1 Go de LPDDR2 SDRam. Pour le reste, ce nouveau modèle est identique tant dans sa configuration physiquephysique (emplacement identique des connecteurs) que logicielle, ce qui est une très bonne chose.

En effet, le Pi 2 est totalement compatible avec le Pi 1 ainsi qu'avec toutes les bibliothèques open-source et les applicationsapplications (WebKit, LibreOffice, Scratch, Pixman, XBMC/Kodi, libav, PyPy) ainsi que les didacticielsdidacticiels existants. Le tarif est lui aussi inchangé à 35 dollars (environ 31 euros). En France, le distributeur RS Components propose le Raspberry Pi 2 Model B à 30,58 euros H.T. et une date de livraison à partir du 20 février.

Si les objets connectés sont majoritairement équipés de processeurs ARM, Intel propose une alternative avec son micro-ordinateur Curie basé sur une puce x86. Tout comme Microsoft, le fondeur déploie de gros efforts pour séduire la communauté des <em>makers</em>. © Intel
Si les objets connectés sont majoritairement équipés de processeurs ARM, Intel propose une alternative avec son micro-ordinateur Curie basé sur une puce x86. Tout comme Microsoft, le fondeur déploie de gros efforts pour séduire la communauté des makers. © Intel

Microsoft veut séduire les makers

Le passage à une architecture ARMv7 a permis d'ouvrir le Raspberry Pi 2 à la distribution Linuxdistribution Linux Snappy Ubuntu Core, la version destinée à l'Internet des objetsInternet des objets. Mais l'autre grande nouveauté dans ce domaine est la compatibilitécompatibilité avec Windows 10, le prochain système d'exploitationsystème d'exploitation de Microsoft qui sortira cet automneautomne. C'est la première fois que Windows s'ouvre au Raspberry.

L'éditeur américain a développé une version spéciale de Windows 10Windows 10 pour le Pi 2 qui sera disponible gratuitement pour les développeurs inscrits à son programme dédié à l'Internet des objets (Windows Developer Program for IoT). Cette initiative a été lancée l'année dernière afin de s'adresser à la communauté des makers qui sont les principaux utilisateurs du Raspberry. C'est un mouvementmouvement stratégique intéressant de la part de Microsoft puisqu'il s'agit d'adapter Windows à un processeur de type ARM et non x86. L'expérience a déjà été tentée avec Windows RT, une version compatible ARM dérivée de Windows 8 qui équipait les tablettestablettes Surface et Surface 2, lesquelles ont fait un flop.

Lors de la présentation de Windows 10, les dirigeants de Microsoft ont annoncé que Windows RT ne serait pas mis à jour vers cette nouvelle version, signant de fait son abandon. Or, ARM est pour le moment la plateforme de prédilection pour le développement des objets connectés. Microsoft ne peut pas faire l'impasse sur cette réalité, malgré les efforts d'IntelIntel pour investir ce domaine avec ses micro-ordinateurs EdisonEdison et Curie.

L'ouverture sur le Raspberry est donc pertinente pour séduire les makers et les développeurs susceptibles d'inventer des produits à succès. Raspberry précise que les Pi 1 B et B+ continueront à être commercialisés au même tarif de 35 dollars. Par ailleurs, Eben Upton, le fondateur de Raspberry a indiqué qu'une nouvelle version du modèle d'entrée de gamme (Raspberry Pi Model A) était prévue, mais pas avant la fin de l'année.