Sciences

La campagne ENVISAT à Kourou

Dossier - Le satellite européen Envisat
DossierClassé sous :Astronautique , envisat , ESA

-

En exclusivité avec Space News, Futura-Sciences.com vous propose un dossier sur Envisat, le plus grand et le plus élaboré des satellites européens d'observation de la Terre.

  
DossiersLe satellite européen Envisat
 

Cette page est réalisée grâce au concours amical de Gilles Labruyère qui relate quotidiennement l'avancée de la campagne de vol d'ENVISAT à Kourou.

G. Labruyère occupe la fonction d'Ingénieur Principal Structure et Mécanismes à l'ESTEC aux Pays-Bas, le Centre technique de l'Agence spatiale européenne. C'est à ce titre qu'il veille à l'intégration et aux essais d'ENVISAT et supervise la préparation du vol du satellite au Centre spatial Guyanais.

Impliqué depuis 1991 dans le programme ENVISAT, G. Labruyère a participé à la conception des instruments scientifiques et conduit l'intégration du modèle de vol. Selon ses propos : " ma plus grande réalisation, dans le cadre du programme ENVISAT, est d'avoir supervisé les essais de vibrations du satellite sur le nouveau pot vibrant de l'ESA, jamais utilisé auparavant, et d'avoir terminé ces essais en 7 jours (un record) avec des résultats excellents, immédiatement approuvés par Arianespace."

Comme il aime à le rappeler, G. Labruyère est un mécanicien et ne sera donc pas impliqué dans l'utilisation d'ENVISAT. Nul doute que l'ESA fera appel à ses compétences si le satellite devait faire face à une panne mécanique en orbite.

Après la mise à poste du satellite, G. Labruyère se consacrera pleinement à Aeolus. Il s'agit d'un petit satellite dont le développement s'inscrit dans le cadre du programme Planète Vivante de l'ESA. Nettement plus petit qu'Envisat, Aeolus emportera en 2007 un Lidar pour mesurer la vitesse des vents sur toute la surface du globe et dans toutes les couches de l'atmosphère.


Crédits images ESA / Gilles Labruyère 2001-2002