Sciences

Quel était l'objectif de la campagne de Russie ?

Question/RéponseClassé sous :Époque contemporaine , Homme , Napoléon

La campagne de Russie est, en 1812, le prolongement de la domination qu'entend établir Napoléon Ier sur toute l'Europe. Elle fait notamment suite à la décision de la Russie de lever un blocus continental

La retraite de Moscou, par Adolph Northen. Le bilan catastrophique de la campagne de Russie marque le début de la fin de la domination de Napoléon sur l’Europe. © Wikimedia Commons, DP

Les origines de la campagne de Russie : l'alliance franco-russe malmenée

En 1807, après la bataille de Friedland, le traité de Tilsit contraint la Russie et le tsar Alexandre Ier à un accord de paix et d'alliance avec l'Empire français en cas d'attaque ennemie. Mais en 1809, lorsque l'Autriche déclare la guerre à la France, la Russie ne joue pas son rôle d'alliée et n'intervient pas. L'alliance franco-russe est consommée, et Alexandre Ier ne respecte plus par ailleurs le blocus continental destiné à contraindre les Anglais, pourtant une priorité aux yeux de Napoléon. Face à cette fronde et aux rumeurs de levée d'armée du côté russe, Napoléon décide de réunir ses troupes pour envahir la Russie.

Un désastre militaire

Avec cette marche vers la Russie, Napoléon n'avait pour autre objectif que d'asseoir un peu plus sa supériorité militaire et politique sur le continent européen, à fortiori contre un « allié » rebelle et insoumis. On a souvent dit qu'un excès de soif de pouvoir et un manque de clairvoyance chez Napoléon avaient conduit la campagne de Russie à son issue désastreuse pour l'Empire. Il est vrai que cette défaite historique, symbolisant le début de la chute de Napoléon, présente un bilan humain des plus noirs : près de 200.000 morts et 150.000 prisonniers côté français.

À savoir

La campagne de Russie a été relatée de façon très détaillée dans un roman historique devenu mondialement célèbre : Guerre et paix, de Léon Tolstoï.

Cela vous intéressera aussi