Sciences

Soyouz à Kourou : Moscou compte sur un feu vert de l'ESA

ActualitéClassé sous :Astronautique , soyouz , kourou

-

L'agence spatiale européenne (ESA) devrait approuver, le 15 novembre prochain, l'utilisation du site spatial français de Kourou en Guyane par les lanceurs russes Soyouz, a déclaré mardi le vice-Premier ministre russe Ilia Klebanov.

"Nous nous attendons à une décision favorable", a dit M. Klebanov, qui supervise notamment le secteur spatial au sein du gouvernement russe.

La coopération spatiale a été évoquée lundi et mardi à Moscou lors des entretiens du Premier ministre français Lionel Jospin, dont la visite a coïncidé avec l'arrivée sur la station spatiale ISS d'un vaisseau Soyouz transportant la spationaute française Claudie Haigneré.
Au cours du premier trimestre de 2002, la Russie devrait conclure avec l'ESA les pourparlers sur les aspects financiers de l'affaire, et notamment sur le montant de la facture de la construction à Kourou d'un pas de tir destiné aux Soyouz, d'un coût de 250 à 270M USD, a ajouté M. Klebanov.

Lundi, de source française à Moscou, on s'était félicité d'une importante "clarification" intervenue sur ce dossier pendant la visite de M. Jospin, ajoutant qu'il ne restait plus que des problèmes de financement à négocier, sur l'infrastructure de la base même de Kourou et les conditions d'utilisation des lanceurs russes pour mettre en orbite des satellites.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi