Sciences

MetOp : le satellite de météorologie européen a été livré à Baïkonour

ActualitéClassé sous :Univers , météorologie , météo

Le premier satellite de météorologie MetOp, expédié de Toulouse par le maître d'œuvre industriel EADS Astrium à bord d'un Antonov-124, est arrivé le 18 avril au cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan).

MetOp, bientôt prêt pour le lancement

MetOp-A est le premier d'une série de trois satellites développés par l'Agence spatiale européenne (ESA) pour le compte des missions EPS de l'Organisation européenne des satellites météorologiques EUMETSAT. A la suite d'une campagne d'essais mécaniques et d'essais d'ambiance, la revue de recette a pu être menée à bien en 2005.

Les résultats des tout derniers essais de compatibilité entre le segment sol et MetOp-A ont permis de donner le feu vert à l'expédition du satellite. Le transport a regroupé les éléments suivants : module de service, module de charge utile, panneau solaire, et équipements mécaniques et électriques de soutien sol nécessaires à la campagne de lancement.

MetOp-A, qui emporte au total 12 instruments développés en collaboration avec le CNES (France) et la NOAA (Etats-Unis), devrait être lancé de Baïkonour le 17 juillet 2006 à 22h28 (heure locale) - soit 18h28 heure de Paris - par la dernière version du lanceur Soyouz ST-Frégate exploité par Starsem.

MetOp est le premier satellite sur orbite polaire destiné à une mission de météorologie opérationnelle. Les services MetOp fourniront des données de météorologie concernant l'ensemble de la planète jusqu'en 2020. Depuis son poste d'observation à environ 837 km d'altitude, le satellite et ses 12 instruments de haute technologie promettent de livrer des données d'une précision inégalée de nature à améliorer les prévisions météorologiques et le suivi du climat à l'échelle du globe.

Cela vous intéressera aussi