Vue d'artiste d'un satellite Metop. © ESA

Planète

Metop

DéfinitionClassé sous :climatologie , météorologie , metop

Metop (pour Meteorological Operational) désigne une série de satellites de surveillance du climat et d'observation de phénomènes météorologiques depuis l'orbite polaire. Ce programme associe l'Agence spatiale européenne (Esa) et l'organisation Eumetsat. Il est la composante européenne du système de satellites polaires météorologiques commun à l'Europe et aux États-Unis dont les satellites sont gérés par la National Oceanic and Atmospheric Administration (la NOAA), l'agence américaine en charge de l'étude de l'océan et de l'atmosphère. Il s'agit également du segment spatial du système polaire Eumetsat et vient en complément des satellites météorologiques géostationnaires Météosat de première, deuxième et troisième génération.

Il a été mis en place pour répondre à une très forte demande des climatologues et des prévisionnistes de la météo qui souhaitent des capacités d'observation de l'atmosphère depuis l'orbite polaire. Cette orbite permet de couvrir les régions boréales et australes, de hautes latitudes, ce qu'interdit l'orbite géostationnaire, plus appropriée pour fournir une vision continue de la Terre.

Le satellite Metop-B, lancé en septembre 2012. Il est ici vu en phase finale d'intégration dans l'usine toulousaine d'Astrium (novembre 2011). © Remy Decourt

Les satellites de cette série sont tous en orbite polaire. Ils sont indispensables aux prévisions météorologiques numériques de 12 heures à 10 jours à l'avance. Depuis l'utilisation du premier Metop en 2006, la fiabilité des prévisions météorologiques à cinq et six jours a été grandement améliorée. Metop représente également une contribution importante à la fiabilité des prévisions à 7 jours.

Des observations et prévisions garanties jusqu’en 2040

À ce jour, les trois satellites de la première génération sont en orbite : Metop-A a été lancé en octobre 2006, Metop-B en septembre 2012 et Metop-C en novembre 2018. À l'horizon 2020, la deuxième génération devrait prendre le relais pour garantir la continuité des données jusqu'en 2040. Elle sera constituée de deux satellites, Metop-SG A et Metop-SG B, qui seront exploités simultanément sur la même orbite que les actuels Metop.

Les satellites Metop ne sont pas seulement dédiés à la prévision météorologique. Ils sont également utilisés pour surveiller le climat terrestre en sondant plusieurs paramètres de l'atmosphère ainsi que le suivi de la composition atmosphérique et son évolution en temps réel, à travers la mesure d'une vingtaine de paramètres. D'où la  nécessité de garantir dans le temps la continuité des données, que ce soit pour les scientifiques du climat ou les prévisionnistes de la  météorologie.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !