Sciences

Le boom des projets suborbitaux

ActualitéClassé sous :Univers , xerus , tourisme

-

De nombreux " fuséologues " essayent de franchir les barrières techniques et bureaucratiques pour développer un moyen de transport spatial réutilisable à faible coût. En effet, la NASA et les grosses industries aérospatiales investissent seulement là où les marchés existent déjà et ce n'est pas de cette manière qu'ils révolutionneront le coût de l'accès à l'espace.

Le Xerus

Depuis plusieurs années, la compétition X Prize est ouverte. Le X Prize offre une récompense de 10 millions de dollars à la première équipe qui enverra 3 personnes à une altitude de 100 km et qui pourra répéter l'opération en moins de deux semaines. Ce n'est que très récemment que les ingénieurs sont passés des tables à dessin aux prototypes de démonstration. Le vaisseau SpaceShipOne de Scaled Composite a été présenté à la presse le mois dernier. Emporté à 15km d'altitude par un avion, le vaisseau spatial devrait atteindre l'espace avant la fin de l'année.

XCOR Aerospace travaille sur le projet Xerus basé sur une nouveau moteur hydrogène/oxygène liquide. Space Adventures commercialise déjà les tickets au prix de 98000 dollars. Xerus, en plus du marché des touristes spatiaux restant à créer, pourra embarquer des expériences de microgravité ou utiliser son véhicule comme plate-forme de lancement.

Amardillo Aerospace, financé par John Carmack, père des jeux vidéos Quake et Doom, développe un vaisseau propulsé par un moteur au peroxyde d'hydrogène. 24 équipes de 7 pays différents sont officiellement en compétition pour conquérir le X Prize. Les premiers vols sont attendus fin 2003.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi