Le professeur Kazuyuki Toji de l'Université de Tohoku a développé une méthode efficace pour créer de l'hydrogène par exposition de sulfure d'hydrogène aux rayons du soleil. Cette découverte devrait réduire les coûts de production d'hydrogène utilisé pour créer de "l'énergie propre" grâce aux piles à combustible.
Cela vous intéressera aussi

L'hydrogènehydrogène est principalement fabriqué par électrolyseélectrolyse de l'eau, mais peut être également obtenu par photodécomposition de sulfure d'hydrogènesulfure d'hydrogène. Bien que de nombreuses expériences aient été conduites dans ce domaine, Toji est le premier à avoir vu ses recherches couronnées de succès. L'obtention d'hydrogène par photodécompositon de sulfure d'hydrogène nécessite moitié moins énergieénergie que par électrolyse de l'eau. A une solution acqueuse de sulfure d'hydrogène est ajouté un catalyseurcatalyseur à base de cadmiumcadmium sulfate. Le mélange est ensuite fouetté jusqu'à obtention d'une moussemousse. L'hydrogène sera produit par exposition de cette solution aux rayons du soleilsoleil.

Un mètre carre de surface recouvert avec une telle solution exposé aux rayons du soleil produit environ 7 litres d'hydrogène par heure, soit 20 fois plus qu'avec la méthode électrolytique. L'énergie nécessaire à un foyerfoyer peut être ainsi produite par un réservoir de cette solution de 200 m2 de surface.

La découverte du professeur Toji à été officiellement annoncé lors d'un symposium sur l'environnement qui c'est tenu le 16 octobre au Musée National des Sciences de Tokyo.