Sciences

Ferme éolienne : l'hydrogène comme vecteur énergétique

ActualitéClassé sous :physique , hydrogène , énergie

-

Les énergies alternatives au nucléaire ou à la combustion de carbone fossile font leur apparition en Norvège, qui compte déjà une très forte proportion d'usines hydroélectriques. Ainsi, trois des plus grandes entreprises scandinaves du secteur de l'énergie (Statkraft en Norvège, Sydkraft et ABB en Suède) se sont entendues pour développer l'hydrogène comme un vecteur énergétique.

Ferme éolienne : l'hydrogène comme vecteur énergétique
© Ucciani - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

Plus particulièrement, elles ont l'intention de construire une usine pilote de production et de distribution d'hydrogène à partir d'énergie éolienne. Les trois sociétés n'attendent plus que le feu vert du ministère norvégien de l'énergie et du pétrole. Le projet consiste en un site de production d'hydrogène (vraisemblablement par électrolyse) et d'une ferme éolienne sur l'île de Smola, près de Trondheim sur la côte Ouest de la Norvège. Dans la première phase, une ferme éolienne de 44 MW sera construite pour 280 millions de couronnes norvégiennes (34,7 millions d'euros).

© Gzav - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

Le projet complet d'une capacité de 144 MW s'élèvera à 1 milliard (123,8 millions d'euros). L'hydrogène sera vraisemblablement produit par une petite unité pilote pour acquérir de l'expérience sur ce genre de système. Pour l'instant, les détails techniques de ces installations n'ont pas encore été déterminés, mais il s'agit là d'une solution élégante en comparaison des pays plus méridionaux comme l'Espagne ou l'Allemagne qui comptent davantage sur l'énergie solaire concentrée.

Cela vous intéressera aussi