« Selfie » du rover Perseverance avec son compagnon volant, Ingenuity. © Nasa, JPL-Caltech
Sciences

Perseverance : un an de découvertes et de prouesses sur Mars avec Ingenuity

ActualitéClassé sous :Perseverance , Ingenuity , rover martien

Le 18 février 2022 marque le jour du premier anniversaire pour les robots Perseverance et Ingenuity qui viennent de passer un an sur Mars. Le rover et le drone ont respectivement accompli des prouesses technologiques permettant de repousser les frontières de la recherche robotique sur la Planète rouge. Retour sur douze mois d'aventure scientifique au cœur du cratère Jezero.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'incroyable atterrissage de Perseverance sur Mars  La mission Perseverance Mars 2020 de la Nasa a capturé des images fascinantes de l'atterrissage de son rover dans le cratère martien Jezero, le 18 février 2021. © Nasa / JPL-Caltech 

Perseverance et Ingenuity fêtent leur première année (terrestre) sur Mars ! Les deux appareils ont atterri sur le sol martien le 18 février 2021, avant de s'embarquer dans l'exploration des sols arides de la Planète rouge, à la recherche de traces de vie passée à sa surface. Autour de la mission nommée « Mars 2020 » estimée à 2,7 milliards de dollars, l'attente était alors grande. L'opération, dirigée par la Nasa et plus particulièrement l'antenne du Jet Propulsion Laboratory (JPL), emportait alors son lot de nouveautés, notamment le petit drone Ingenuity, premier « hélicoptère » à survoler les plaines de Mars. Depuis, presque 365 jours se sont écoulés sur Terre, et les deux robots ont émerveillé les amateurs et les professionnels du monde entier. 

Panorama du site d'atterrissage de Perseverance le 20 février 2021. Ce panorama a été réalisé à partir d'images acquises par les caméras de navigation du rover. © Nasa, JPL

Une nouvelle ère de l'exploration spatiale 

L'atterrissage de Perseverance a lieu le 18 février, et si la manœuvre s'avère périlleuse, elle se déroule à la perfection. Le rover vient alors de rejoindre Curiosity, l'autre astromobile de la Nasa arrivé en 2012 sur la Planète rouge. La première image est transmise aux ingénieurs du JPL dans la foulée. Perseverance se trouve dans la région qu'il sillonnera et étudiera durant le reste de sa mission : le cratère Jezero, dont les planétologues pensent qu'il a été un lac lorsque l'eau existait à la surface de Mars, il y a 3 milliards d'années.

Perseverance ne réalisera ses premiers tours de roues que quelques semaines plus tard, le 4 mars, alors que l'agence spatiale américaine et les ingénieurs du JPL et de l'Irap (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie, basé à Toulouse) calibrent et testent les différents instruments. Les chercheurs font fonctionner les micros du rover, installés au niveau de la SuperCam, et pour la première fois, un enregistrement permet au grand public d'écouter les sons de Mars.

 Le drone Ingenuity était stocké sous le châssis de Perseverance avant son déploiement le 28 mars 2021. © Nasa/JPL-Caltech/MSSS

Le drone Ingenuity, stocké sous le châssis du rover, est déployé par Perseverance à une centaine de mètres du site d'atterrissage. Le rôle d'Ingénuité est de tester les capacités de vol d'un aéronef sur Mars, dont l'atmosphère ténue nécessite un effort plus important pour soulever la masse de 1,9 kg de l'appareil. Le premier vol test se déroule le 19 avril 2021. Durant quelques secondes, Ingenuity va s'élever pour réaliser un vol stationnaire : une première historique et un succès scientifique pour les équipes. 

À la recherche d'eau… Et de vie 

À partir du 1er juin, c'est un véritable périple qui commence pour Perseverance et Ingenuity. Le rover quitte le site d'atterrissage pour explorer plusieurs secteurs du Cratère Jezero pour réaliser des opérations de forage. L'objectif est similaire à celui de Curiosity et du rover chinois Zhurong, arrivé sur Mars le 14 mai 2021, à savoir trouver d'hypothétiques traces de sels minéraux et de matière organique. Ces recherches pourraient apporter une preuve tangible qu'une vie microbienne ait pu se développer sur la Planète rouge lorsque l'eau était présente à sa surface. 

Premier forage effectué par Perseverance le 5 août, dont l'échantillon n'a jamais été retrouvé. © Nasa, JPL/Caltech

Le premier forage se déroulant le 7 août est un échec, infligeant une première déconvenue à la Nasa qui réessaiera un peu moins d'un mois plus tard. Le 2 septembre, l'agence spatiale annonce le succès de la seconde tentative de prélèvement de roches. En parallèle, Ingenuity continue de jouer le rôle d'éclaireur pour le rover, cumulant les vols réussis, un véritable exploit à ce jour. Les échantillons confirment que Perseverance se trouve bel et bien dans un ancien lac, tel que l'indique la Nasa dans un communiqué le 8 octobre. À la fin du mois d'octobre, Ingenuity parvenait à effectuer son 14e vol.

Photo prise par Ingenuity lors de son 14e vol, le 24 octobre. © Nasa, JPL-Caltech

L'épopée de Perseverance a parfois connu quelques ralentissements, comme en janvier 2022, où le rover a vu son bras robotisé bloqué durant plusieurs jours à cause de quelques roches gênant le mécanisme. Mais les ingénieurs ont depuis outrepassé ce problème et les deux robots ont repris leur route afin d'explorer de nouvelles régions et permettre d'en apprendre plus sur l'histoire de Mars et son habitabilité.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !