Le bras robotisé de Perseverance, l'un des principaux outils de prélèvement du rover. © Nasa, JPL-Caltech
Sciences

Fin du problème pour Perseverance qui repart à l'assaut des roches martiennes !

ActualitéClassé sous :Perseverance , Meda , Mars 2020 Rover

Le rover Perseverance a de nouveau foré une roche martienne plusieurs jours après avoir rencontré un problème avec son mécanisme de stockage. La Nasa a procédé à un nettoyage du carrousel de l'astromobile avant de prélever de nouveaux échantillons du rocher « Issole ».

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 10 choses à savoir sur Perseverance et Ingenuity  Découvrez le résultat de la mission de deux ans supervisée par la Nasa : Mars 2020 ! 

Perseverance est de retour en piste ! Après plusieurs semaines à l'arrêt, le rover martien a pu reprendre ses activités de forage telles qu'elles ont été annoncées par la Nasa le 31 janvier 2022. Lors d'un prélèvement le 29 décembre, des petits cailloux bloquaient le processus de stockage d'échantillons donnant du fil à retordre aux ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory (JPL). Ces derniers avaient initié une mission de déblocage du système le 14 janvier, avant un silence radio de plus de dix jours. Mais le 27 janvier, l'agence spatiale américaine publiait un communiqué déclarant la réussite de l'opération de nettoyage débutée treize jours plus tôt.

Retour à la normale pour Perseverance

La manœuvre de nettoyage de Pereverance s'est avérée complexe. Le rover a été positionné sur un léger affleurement, facilitant une inclinaison de l'astromobile à 13,2° sur la gauche. Le JPL a alors commandé une rotation du carrousel permettant aux tubes d'échantillon d'être stockés dans le châssis du rover, ce dernier étant bloqué par deux cailloux. Pour finaliser l'opération, Perseverance a activé sa foreuse dont les vibrations ont terminé de dépoussiérer le mécanisme.

Le rocher Issole, foré à deux reprises par Perseverance en décembre et février. © Nasa, JPL-Caltech

Sur le compte Twitter de Perseverance, la Nasa a indiqué le 31 janvier que le rover a rebroussé chemin, revenant au niveau du rocher Issole qui avait fait l'objet de la 6e mission de prélèvement en décembre 2021. Perseverance n'a pas rencontré d'obstacles, l'échantillonnage s'étant déroulé sans encombre. La Nasa a publié une série de photos permettant d'observer le deuxième trou creusé dans la roche ainsi que les morceaux récoltés par la foreuse. 

Tous les voyants semblent donc être au vert pour Perseverance qui devrait poursuivre sereinement son épopée sur Mars et reprendre sa route vers de nouveaux lieux de prélèvement. Le rover, actuellement situé dans la région de South Séítah, continuera ses pérégrinations dans le cratère Jézéro dans les semaines à venir. 

Pour en savoir plus

Le rover Perseverance a un caillou dans sa chaussure : comment va-t-il l'enlever ?

Article de Dorian de Schaepmeester, publié le 20/01/2022

Depuis plus d'une semaine, le rover martien Perseverance rencontre un problème technique. Lors d'un prélèvement de roches, des débris auraient bloquer le dépôt d'échantillons dans le châssis de l'appareil. La Nasa a dévoilé son plan pour rétablir le fonctionnement du mécanisme de Perseverance.

Voilà presque deux semaines que le rover Perseverance a cessé ses opérations sur Mars. Le 7 janvier 2022, la Nasa publiait un communiqué expliquant que des petits cailloux bloquaient le mécanisme permettant au bras robotisé de stocker les échantillons du 6e forage s'étant déroulé le 31 décembre 2021. Le 14 janvier, l'agence spatiale américaine annonçait avoir lancé une opération de nettoyage du mécanisme, déblayant les petites roches en... vidant le tube de la dernière mission de prélèvement.

Quelques débris de roches martiennes bloquent le mécanisme du carrousel du rover Perseverance. © Nasa, JPL-Caltech

Comment restaurer Perseverance

L'incident s'est produit lors de la procédure de stockage de l'échantillon obtenu lors de la 6e mission de prélèvement de roches martiennes. Le bras robotisé, comprenant foreuse et tube de poussière, devait insérer ce dernier dans un carrousel guidant les échantillons vers le châssis du rover et son système d'entreposage. Mais le bras de Perseverance a rapidement rencontré une résistance, l'empêchant d'insérer le tube dans le carrousel. Plusieurs photographies de la caméra Watson ont permis d'identifier quelques débris de roches, bloquant le mécanisme. 

Photographie de la caméra Sherlock Watson des roches martiennes. © Nasa, JPL-Caltech

La Nasa et les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory (JPL) ont ainsi initié une procédure de « nettoyage » le 12 janvier, en vidant d'abord le tube 261, duquel se seraient échappées les roches responsables du blocage. Le rover a donc versé les échantillons sur le sol de Mars, permettant de préserver le tube pour un futur forage du rocher « Issole », la cible de la mission de prélèvement du 29 décembre. « Je n'aurais jamais imaginé que nous ayons à réaliser cette manœuvre », écrivait Jennifer Trosper, chef de projet du JPL sur Perseverance.

Le week-end dernier, le rover a procédé à une mitigation, tentant de réduire la quantité de débris bloquant le carrousel. Celui-ci a été activé à deux reprises, tandis que les caméras imageaient la manœuvre afin de déterminer si les cailloux étaient tombés au sol. Pour l'heure, la Nasa n'a toujours pas donné de nouvelles informations concernant Perseverance et les opérations du week-end précédent. Le rover est actuellement toujours immobilisé dans la région de South Séítah, au sud du cratère Jezero. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !