Sciences

Transit de Vénus, les images les plus étonnantes

ActualitéClassé sous :Astronomie , transit de Vénus , Astrophotographe

L'émotion retombe lentement après le magnifique transit de Vénus devant le Soleil le 6 juin dernier. Retour sur quelques-unes des photographies les plus spectaculaires d'un phénomène qu'on ne reverra pas avant 2117.

Cette image du transit de Vénus prise en Pennsylvanie dégage une grande intensité. Elle rappelle le caractère aléatoire de toute observation astronomique dont la réussite est conditionnée par la météo. © William Ames

Il ne reste plus que des regrets pour ceux qui ont connu une mauvaise météo, des images et des souvenirs pour les chanceux qui ont pu admirer ce transit. Après celui du 8 juin 2004, le transit de Vénus du 6 juin 2012 était le dernier avant 105 ans d'une très longue attente.

Une pluie d'images est tombée sur les forums américains, beaucoup moins en France en raison du temps couvert sur une large portion du pays (vous pouvez cependant retrouver de beaux clichés sur notre forum d'astronomie). Face à la multitude de photographies, il fallait redoubler d'imagination pour réussir une image qui sorte du lot, ce qu'ont pu faire certains astrophotographes.

La fine atmosphère de Vénus est illuminée par la lumière solaire au début du transit du 6 juin 2012. © Jaxa

La fine atmosphère de Vénus est illuminée par la lumière solaire au début du transit du 6 juin 2012. © Jaxa

Mais avant de regarder ces prouesses de Terriens, revenons sur une image acquise par le satellite japonais Hinode. En orbite héliosynchrone depuis la fin de l'année 2006, cet observatoire solaire s'était illustré il y a quelques jours en photographiant une éclipse solaire.

Il a cette fois saisi le début du transit avec le disque vénusien cerclé d'un liseré lumineux provoqué par la diffusion de la lumière solaire à travers l'atmosphère de Vénus.

Instant de sérénité saisi en Roumanie avec le passage d'un oiseau devant le Soleil pendant le transit de Vénus. © Alex Cornu

Instant de sérénité saisi en Roumanie avec le passage d'un oiseau devant le Soleil pendant le transit de Vénus. © Alex Cornu

Des transits, mais pas seulement de Vénus

Pour mettre en valeur de façon originale ce transit de Vénus, certains ont eu l'idée d'attendre qu'un intrus s'invite devant le Soleil. C'est ainsi qu'Alex Cornu, depuis la Roumanie, a saisi le passage d'un volatile devant notre étoile, alors que Danilo Pivato préférait un avion depuis son site d'observation en Italie.

Un intrus sous la forme d'un avion de ligne s'est invité devant le Soleil le 6 juin à l'aube alors que le transit de Vénus touchait à sa fin. © Danilo Pivato

Un intrus sous la forme d'un avion de ligne s'est invité devant le Soleil le 6 juin à l'aube alors que le transit de Vénus touchait à sa fin. © Danilo Pivato

Spécialiste des images étonnantes (il a photographié dernièrement le passage du module orbital chinois Tiangong-1 devant le Soleil), l'astrophotographe français Thierry Legault était allé se poster dans le Queensland, en Australie, de façon a saisir le passage du télescope spatial Hubble transitant lui aussi devant le Soleil en même temps que Vénus. Photographiant en rafale, il a superposé neuf images du déplacement du télescope spatial devant notre étoile en moins d'une seconde.

Nouvel exploit pour l'astrophotographe Thierry Legault qui s'est rendu en Australie pour suivre le passage du télescope spatial Hubble devant le Soleil en même temps que Vénus. © Thierry Legault

Nouvel exploit pour l'astrophotographe Thierry Legault qui s'est rendu en Australie pour suivre le passage du télescope spatial Hubble devant le Soleil en même temps que Vénus. © Thierry Legault

Comme le transit s'achevait au lever du soleil pour l'Europe de l'Ouest, certains astrophotographes comptaient beaucoup sur la diffraction atmosphérique à l'horizon pour offrir le spectacle d'un Soleil torturé. La palme revient sans doute à l'Italien Massimo Russo qui a saisi une forme rare de mirage solaire, appelée vase étrusque.

Un vase étrusque, une forme très rare de mirage solaire, pouvait être observé en Italie à l'aube du 6 juin alors que Vénus transitait devant notre étoile. © Massimo Russo

Un vase étrusque, une forme très rare de mirage solaire, pouvait être observé en Italie à l'aube du 6 juin alors que Vénus transitait devant notre étoile. © Massimo Russo 

Nous terminerons cette petite galerie par un cliché de l'Américain William Ames. Son image du transit dans les nuages réalisée depuis Port Matilda en Pennsylvanie symbolise les aléas de tout rendez-vous astronomique, aussi important soit-il. De nombreux observateurs français en ont fait l'expérience à leurs dépens le 6 juin. Ils se consoleront en pensant au 9 mai 2016, date du prochain transit de Mercure, l'autre planète qui peut également se glisser entre le Soleil et la Terre. En attendant ils pensent déjà à un rendez-vous beaucoup plus proche que les astres leur ont fixé : le dimanche 15 juillet prochain à l'aube, ils pourront suivre une occultation de Jupiter par la Lune... si la météo le leur permet !    

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi