Sciences

Le premier télescope de météorologie spatiale mis en service

ActualitéClassé sous :Astronomie , télescope , météorologie

Le premier télescope européen de météorologie spatiale MuSTAnG (Muon Spaceweather Telescope for Anisotropies at Greifswald) a été mis en service le 31 mai dernier à la faculté des sciences et des mathématiques de l'université de Greifswald (nord-est) pour une phase de test. Il doit permettre de détecter les éruptions solaires et faire des prédictions "météorologiques" de l'espace.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Le concept de "météorologie spatiale" concerne les effets causés essentiellement par les éruptions de notre astre dans l'orbite de la Terre, dans l'atmosphère et sur Terre et qui touchent aussi bien les satellites que les systèmes au sol voire la santé humaine. Cette météo est également influencée par le rayonnement cosmique.
La construction du télescope s'est faite avec la contribution de l'Agence Spatiale Européenne (ESA), dans le cadre du programme de développement technologique, via le Centre de recherche aérospatiale allemand, le DLR. Une fois la phase de test achevée, le télescope doit être rattaché à un réseau international de télescopes météorologiques situés au Japon, en Australie, au Brésil, au Koweït et aux Etats-Unis.

Par Nicolas Cluzel

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi