Sciences

Grandeur et démesure depuis la banlieue de Saturne

ActualitéClassé sous :Astronomie , saturne , sonde cassini

Une nouvelle image réalisée par la sonde Cassini révèle l'étonnante disproportion entre la planète aux anneaux et quelques-uns de ses nombreux satellites.

Prise à un peu plus de 2 millions de km de Saturne, cette image révèle la taille démesurée de la planète aux anneaux par comparaison avec les satellites Encelade et Téthys. © Nasa/JPL-Caltech/Space Science Institute

Lancée en 1997 et en orbite autour de Saturne depuis 2004, la sonde Cassini semble se porter à merveille, à tel point que les scientifiques lui ont confié depuis 2 ans une nouvelle mission, Solstice, qui consistera à étudier le solstice d'été dans l'hémisphère nord de la planète jusqu'en 2017. C'est dans cette zone que Cassini a suivi pendant des mois une immense tempête, une formation cyclonique apparue en décembre 2010 qui s'est étalée dans toute la bande tempérée nord poussée par de puissants courants atmosphériques, avant de s'affaiblir lentement ces dernières semaines. La sonde n'en a pas pour autant oublié d'étudier les satellites qu'elle croisait dans son périple, comme Dioné (un satellite bicolore dont une face est noire comme le charbon et l'autre blanche comme de la neige, à l'instar de Japet), y détectant au passage la présence d'oxygène, ou encore Phoebé, le plus grand des satellites irréguliers de Saturne.

Les images de Cassini proposées par la Nasa sont souvent des gros plans pour montrer des détails à la surface des satellites, mais les différentes trajectoires de la sonde l'amènent parfois à embrasser du regard de sa caméra une grande partie du système saturnien, comme ce fut le cas en décembre dernier.

Il y a quelques mois, la sonde Cassini avait réalisé cette image des satellites Encelade et Téthys sous les anneaux de Saturne. © Nasa/JPL-Caltech/Space Science Institute

Sa majesté Saturne

Le 7 décembre 2011, la sonde Cassini se trouvait à un peu plus de 2 millions de km de Saturne, soit environ cinq fois la distance qui nous sépare de la Lune. Le Soleil commençait alors à éclairer l'hémisphère nord de la planète dont les anneaux projettent désormais leur ombre sur l'hémisphère sud. Il est toujours difficile de se rendre compte de la taille de Saturne (son rayon équatorial vaut environ dix fois celui de la Terre) qui est pourtant la deuxième plus grande planète du Système solaire après Jupiter.

Le passage de plusieurs satellites a permis de donner une échelle à l'image ci-dessous. À gauche, juste sous l'anneau, se trouve Encelade avec ses 504 km de diamètre. Ce petit satellite glacé est célèbre pour produire des geysers de vapeur d'eau qui vont ensuite se perdre dans l'anneau E. À droite de l'image, un autre point, plus brillant, trahit la présence de Téthys (1.062 km de diamètre), un astre dont la croûte gelée est fortement cratérisée. Une minuscule boursouflure sur l'anneau, à l'extrême gauche de l'image, laisse deviner la présence de Pandore (81 km dans sa plus grande longueur).

Encelade et Téthys avaient déjà été saisis, ensemble, il y a quelques mois par la sonde Cassini mais cette fois en bordure des anneaux.   

Cela vous intéressera aussi