Sciences

Dossier : ELT, les télescopes géants, c'est pour bientôt

ActualitéClassé sous :Astronomie , ELT , Extremely Large Telescope

Depuis la première lunette astronomique à la fin du XVIe siècle, la puissance des télescopes n'a cessé de croître. D'ici la prochaine décennie, l'Esa ira encore plus loin avec les Extremely Large Telescopes, ou ELT. Futura-Sciences vous propose un dossier consacré à la question.

L'European Extremely Large Telescope (E-ELT), ici en vue d'artiste, devrait fixer les étoiles et les galaxies en 2021 depuis le sommet des montagnes du très sec désert d'Atacama, au Chili. © ESO, Wikipédia, cc by 3.0

La prochaine décennie verra l'avènement de télescopes géants de nouvelle génération de 20 à 40 m de diamètre appelés Extremely Large Telescopes (ELT). Il y a à ce jour deux projets aux États-Unis : le TMT (30 m) et le GMT (20 m), ainsi qu'un projet en Europe : l'E-ELT (40 m).

 

 

 

Le diamètre des télescopes, depuis la première lunette astronomique de Galilée et le télescope de Newton jusqu'aux télescopes géants d'aujourd'hui, a augmenté d'un facteur 100, ce qui correspond à une augmentation de la puissance collectrice d'un facteur 10.000 !

 

 

 

La décennie passée a vu l'émergence de télescopes optiques géants de nouvelle génération, avec aujourd'hui 13 télescopes de diamètre supérieur à 8 m en opération ou sur le point de l'être. 

 

 

 

Ces télescopes de nouvelle génération ont permis ces dix dernières années de réaliser des progrès spectaculaires dans notre compréhension de l'univers : plus de 800 planètes en dehors de notre Système solaire ont été découvertes...

 

 

 

L'astronomie est une science qui repose sur le progrès technologique. Depuis la révolution copernicienne qui ne s'appuyait que sur des mesures effectuées à l'œil nu (aidé quand même de quelques instruments de mesure), les autres grandes découvertes astronomiques ne furent possibles que grâce aux lunettes astronomiques.

 

 

 

C'est ainsi que des télescopes de 25 m et plus ont été proposés dès le début des années 1990 en Europe, en particulier par les astronomes des pays nordiques. La France a un temps envisagé la construction d'un télescope de 15-20 m de diamètre pour remplacer son télescope CFHT.

 

 

 

À l'heure actuelle, deux projets sont en phase d'étude aux États-Unis : le GMT (Giant Magellan Telescope) et le TMT (Thirty Meter Telescope). Le GMT est un télescope de 21 m de diamètre (équivalent) dont le miroir primaire consiste en 7 miroirs monolithiques de 8 m de diamètre.

 

 

 

Faisant suite à OWL, le projet européen E-ELT est en phase de définition accélérée à l'ESO, en consultation avec la communauté astronomique européenne. Le diamètre actuellement considéré et utilisé pour les premiers designs est de 42 m.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi