Pourquoi la vie serait-elle apparue sur Terre et pas ailleurs ? L’univers est si vaste que les possibilités que d’autres organismes aient pu émerger en d’autres lieux sont réelles. Mais il faut chercher et faire avec les moyens du bord. Mieux comprendre les processus qui ont eu lieu sur notre Planète bleue constitue un point de départ et connaître les éléments indispensables au développement des êtres vivants est une autre piste. Telle est la tâche de l’exobiologie, en quête de vie dans d’autres mondes, que Futura-Sciences décrit à travers un long dossier bien documenté.
Cela vous intéressera aussi

L'origine de la vie dans l'universunivers pose toujours question. De nombreuses hypothèses tentent d'y répondre mais nous ne pouvons pour l'instant que conjecturer à partir des éléments découverts au fil des recherches.

 

 

Image du site Futura Sciences
 

L'obsédante question de savoir si nous sommes seuls dans l'univers et si, d'une manière plus générale, la vie est universelle, n'a toujours pas reçu de réponse à ce jour. Quelle est l'origine de la vie dans l'univers ? 

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Pour les chimistes, le passage de la matièrematière à la vie se fit dans l'eau avec des automatesautomates chimiques capables d'autoreproduction (faire plus de soi-même par soi-même) et d'évolution. Par analogieanalogie avec le monde vivant contemporain, on considère généralement que les automates utilisaient déjà...

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Les formes de carbonecarbone les plus simples capables de produire des moléculesmolécules organiques sont gazeuses. Quelles étaient les filières possibles il y a 4 milliards d'années ?  

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Les météoritesmétéorites carbonées, représentées typiquement par les météorites d'Orgueil et de Murchison, renferment des composés organiques comme des hydrocarbureshydrocarbures aliphatiques et aromatiquesaromatiques. Des hydrocarbures aromatiqueshydrocarbures aromatiques polycycliques, des kérogèneskérogènes et des fullerènesfullerènes sont également présents. 

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Près de 110 molécules différentes ont été identifiées à ce jour dans les nuagesnuages denses de gazgaz et de poussières du milieu interstellaire (Ehrenfreund et Charnley, 2000). Parmi ces molécules, 83 contiennent du carbone.

 

 

Image du site Futura Sciences
 

L'unité du vivant contemporain et son mode de fonctionnement cellulaire suggère que la vie est apparue sous les traits d'une cellule simplifiée. Pendant des décennies, les chimistes se sont évertués à reconstituer en laboratoire les molécules indispensables au fonctionnement d'une cellule...

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Dans les années 1980, les biologistes ont  découvert que certains ARNARN étaient capables non seulement de véhiculer l'information mais aussi d'exercer une activité catalytique, comme les enzymesenzymes protéiques (Zaug et al., 1986). Très vite s'est développée l'idée d'un monde d'ARN berceau de la vie...

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Les microorganismesmicroorganismes fossiles les plus anciens ont été trouvés dans les sédimentssédiments de Barberton en Afrique du Sud et du Pilbara en Australie. Ces sédiments, vieux de 3,2 à 3,5 milliards d'années, sont légèrement plus jeunes que les roches du Groenland. Les sédiments sont bien conservés et montrent...

 

 

Image du site Futura Sciences
 

À l'évidence, un automate chimique ne pourra être facilement reconstitué en tube à essaistube à essais que s'il est simple. La datation des cratères d'impacts lunaires suggère que les planètes du Système solaireSystème solaire ont été soumises à un bombardement intense il y a 4 milliards d'années au moment où la vie est...

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Au-delà du Système solaire, la chasse aux planètes extrasolairesextrasolaires se pratique habituellement en mesurant la perturbation apportée à l'étoileétoile par la planète. En septembre 1995, après un suivi systématique des vitessesvitesses d'une centaine d'étoiles à l'Observatoire de Haute-Provence, Michel Mayor et...

 

 

Image du site Futura Sciences
 

L'expérience remarquable de Miller a plus de 50 ans. En démontrant qu'il était possible de former des acides aminésacides aminés (les briques des protéinesprotéines) à partir de méthane, le représentant le plus simple des molécules organiques, Miller suscita un énorme espoir : les chimistes allaient peut-être...

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Articles et ouvrages de référence sur le sujet de l'exobiologieexobiologie.

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Une bibliographie pour compléter ce dossier sur l'exobiologie.