Sciences

En bref : des argiles découvertes sur Mars par Opportunity

ActualitéClassé sous :Astronomie , Astronautique , argile

-

Arrivé sur Mars en janvier 2004, le rover Opportunity travaille toujours et ses dernières images, analysées par Olivier de Goursac, montrent des affleurements d'argiles qui ont sédimenté sous l'eau...

Dans ce panorama photographié par Opportunity dans le cratère Endeavour, l'analyse de l'image montre un affleurement de phyllosilicates, une forme d'argile. Un jour, de l'eau liquide a séjourné ici. © Nasa/Olivier de Goursac

On n'a d'yeux que pour Curiosity, qui s'est posé sur Mars le 6 août 2012. Mais un autre rover roule sur la Planète rouge : Opportunity. Arrivé le 25 janvier 2004 et conçu pour fonctionner au moins 90 jours, cet engin de 185 kg est toujours en état de marche, tandis que son collègue Spirit, ensablé en novembre 2009, ne répond plus. Opportunity, lui, en est à son 35e kilomètre et, même si la plupart de ses instruments sont hors service, il peut toujours prendre des photos, comme il le fait depuis son arrivée dans le cratère Endeavour.

Spécialiste de l'analyse d'images et membre de Planète Mars, Olivier de Goursac a repéré sur une des dernières photographies envoyées par le rover un affleurement rocheux typique des phyllosilicates, et même d'argiles. Structurée en feuillets, ce minéral peut se former par sédimentation au fond de l'eau.

Depuis son orbite, la sonde MRO en avait déjà observé dans le cratère Endeavour et c'est donc désormais de près qu'Opportunity va les photographier. Il ne pourra faire plus mais, à 4.300 km, de là, le rover Curiosity, avec ses instruments perfectionnés, comme la ChemCam, s'apprête justement à étudier des phyllosilicates dans le cratère Gale, au pied du mont Sharp.

Cela vous intéressera aussi