Planète

En bref : la pollution aux particules concerne 12 millions de Français

ActualitéClassé sous :développement durable , météorologie , polluant

-

Le bilan 2011 de la pollution de l'air en France est un peu meilleur que celui de 2010. Mais la différence est faible, 12 millions de personnes ayant été exposées à des concentrations en particules et en dioxyde d'azote, ce qui reste encore trop.

En France, la pollution de l'air par les particules reste importante et est, en partie, due au parc automobile. © ssuaphotos, shutterstock.com

Les émissions de polluants dans l'air ont continué à décroître légèrement en 2011, selon le ministère du Développement durable. L'air respiré par les Français a été, à peu près, le même qu'en 2010. Les émissions de particules et d'ozone n'ont pas diminué.

Pour la pollution par les particules en revanche, le ministère indique que l'utilisation du chauffage au premier trimestre 2011, cumulée avec des conditions anticycloniques stables, a favorisé leurs émissions, « conduisant à un nombre élevé de dépassements des valeurs limites réglementaires en début d'année ». Pas loin de 12 millions de Français ont vécu en 2011 dans des zones n'ayant pas respecté ces valeurs annuelles relatives aux particules PM10, selon lui.

Les concentrations de dioxyde d'azote (NO2) sont restées stables. Malgré cela, plus de 10 % des stations de mesures concernées, principalement en situation de proximité automobile, ont dépassé les valeurs limites réglementaires de dioxyde d'azote dans l'air en 2011.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi