Planète

Qu'indique la carte de la pollution de l'air en France ?

Question/RéponseClassé sous :Pollution , qualité de l’air , indice de qualité de l’air
 

La qualité de l'air est surveillée dans chaque région de France. Des associations agréées mesurent en continu les concentrations des principaux polluants, à partir desquelles elles établissent un indice de qualité de l'air. Atmo France compile toutes les données et établit un bulletin à l'échelle du pays, actualisé quotidiennement. Explications.

Un exemple des simulations produites par Prev'Air. À l'image, une carte de répartition de l'ozone troposphérique, le 5 février 2014. © Prev'Air

Quelle est la qualité de l'air que l'on respire chaque jour ? En France, suivant la région, l'activité urbaine, les conditions météo et l'orographie, le niveau de pollution sera évidemment différent. Dans le pays, la qualité de l'air est surveillée au niveau régional, grâce aux Associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA). Chaque jour, la fédération des associations de surveillance de la qualité de l'air, Atmo France, compile les informations des AASQA et fournit un bulletin qui présente la qualité de l'air dans les principales agglomérations françaises.

Sur le site d'Atmo France, vous pouvez consulter la carte du jour actuel. En déplaçant le curseur sur les villes, on obtient, comme pour Marseille à l'image, l'indice Atmo général et pour chaque polluant. © Capture d'écran, www.atmo-france.org

Atmo référence les indices de qualité de l'air régionaux

Cette carte est interactive, on peut diriger le curseur sur chaque grande agglomération de France et obtenir l'indice de qualité de l'air. Celui-ci varie entre 1 et 10, où 1 qualifie un air excellent et 10 un air médiocre. L'indice est donné pour le jour même, et la prévision pour le jour suivant est aussi disponible. En outre, Atmo France fournit l'indice pour chaque polluant surveillé : l'ozone (O3), le dioxyde d'azote (NO2), le dioxyde de soufre (SO2) et les particules d'un diamètre inférieur à 10 µm (PM10).

Nous sommes en permanence confrontés à une menace invisible et insidieuse : la pollution atmosphérique. Nous avons rencontré Philippe Hubert, directeur des risques chroniques de l’INERIS (Institut national de l'environnement industriel et des risques) afin qu’il nous en explique les causes et nous décrive les normes en matière de pollution de l’air. © Futura-Sciences

L'indice de qualité de l'air est calculé en fonction de la concentration de chaque polluant. Depuis 2003, le ministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables a mis en place le système Prev'air, qui fournit quotidiennement les prévisions de circulation des polluants. Il s'agit là de prévisions à grande échelle, elles ne donnent donc aucune information précise pour une agglomération particulière, mais elles permettent de surveiller l'amorçage de pics de pollution.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi