L'Agence de protection de l'environnement américaine(EPA), chargée de la lutte contre la pollution, n'a pas à s'occuper des émissions impliquées dans le réchauffement climatique global puisque dioxyde de carbone et autres gaz à effet de serre ne sont pas des polluants.
Cela vous intéressera aussi

Telle est la conclusion à laquelle vient d'arriver l'Administration Bush.

Ce "coup dur" pour les écologistes fait suite à l'annonce par l'EPA d'un changement de réglementation permettant la modernisation des vieilles centrales électriques et de certaines usines grandes pourvoyeuses en CO2, sans obligation d'installer de nouveaux systèmes anti-pollution.

Officiellement, cette réglementation n'entame en rien l'autorité de chaque Etat à limiter les concentrations de gaz à effet de serregaz à effet de serre. Mais la situation pourrait devenir délicate à gérer et la Californie, très avancée dans ce domaine, risque de rencontrer des difficultés dans l'applicationapplication de ses lois sur la protection de l'airair à l'horizon 2009.
De leur côté,les écologistes préparent la riposte. Ils estiment disposer de suffisamment d'arguments scientifiques pour montrer que le CO2 est bien un polluant. Et par-dessus tout, ils rappellent que le Clean Air Act oblige l'EPA à réguler l'émission des substances nocives pour la santé et le bien-être de la population, ce qui inclut les gaz influençant le climatclimat.