Après s’être désarrimée de la Station lundi, Discovery a entamé son voyage du retour. Des sept passagers du départ, seuls six redescendent sur Terre. Le septième, Robonaut 2, est resté à bord de la Station et servira d’assistant aux astronautes à bord du complexe orbital. © Nasa

Sciences

Retour sur Terre de Discovery et fin de carrière pour cette navette

ActualitéClassé sous :Astronautique , Discovery , dernière mission

Après une mission réussie de 13 jours, la navette Discovery rentre sur Terre après un 39e et dernier périple dans l'espace. Au cours de sa mission, l'équipage de Discovery aura livré le module permanent PMM (Permanent Multipurpose Module) et Robonaut 2, le premier robot humanoïde à voler dans l'espace. Deux sorties dans l'espace ont également été réalisées.

Le 28 février dernier, la navette Discovery a réussi son amarrage sur l'ISS, dont le but était notamment d'apporter du matériel et le robot qui accompagnera les astronautes restés à bord, Robonaut 2.

Treize jours plus tard, Discovery s'apprête à retourner sur Terre. Si les conditions météorologiques sont favorables, ce qui semble être le cas, la navette devrait se poser sur la piste du centre spatial Kennedy de la Nasa, en fin d'après-midi, à 17 h 58, heure française.

Des séjours spatiaux cumulés d’1,5 unité astronomique

En trente-neuf missions, Discovery aura séjourné 364 jours en orbite et parcouru 5.628 fois le tour de la Terre, ce qui représente un voyage dans l'espace de quelque 230 millions de kilomètres. Une distance équivalente à 288 allers-retours vers la Lune. Cette navette aura également transporté 252 personnes dont la première femme pilote d'une navette, le premier afro-américain à effectuer une sortie dans l'espace, la personne la plus âgée à voler dans l'espace (John Glenn), un membre du Congrès et le premier cosmonaute russe à voler sur un engin spatial américain.

La Station spatiale photographiée par l'équipage de Discovery avec, au premier plan l'ATV Johannes Kepler et de couleur orange, l'HTV-2 du Japon. © Nasa

Le prochain vol d'une navette est prévu le 19 avril. Endeavour s'envolera vers l'ISS pour une mission de 14 jours (STS-134) au cours de laquelle sera livré le spectromètre magnétique Alpha, un détecteur de particules conçu pour déceler divers types de matières inhabituelles grâce à la mesure des rayons cosmiques et le bâti Express 3. Il s'agit d'une plateforme transportant plusieurs pièces de rechange afin d'assurer le bon fonctionnement de la Station après la mise hors service des navettes au cours de cette année.

Bien qu'un troisième et dernier vol de navette soit prévu en juin 2011 avec le lancement d'Atlantis pour une mission de 12 jours, il se peut que la mission d'Endeavour soit la dernière d'une navette en raison de restrictions budgétaires qui pourraient être imposées par le Congrès américain à la Nasa.

Cela vous intéressera aussi