Sciences

Le cinquième ATV baptisé du nom de Georges Lemaître

ActualitéClassé sous :Astronautique , atv , Georges Lemaître

Les Véhicules de transfert automatiques (ATV) de l'Esa sont une contribution essentielle de l'Europe au fonctionnement de la Station spatiale internationale. En baptisant le cinquième ATV du nom du scientifique belge Georges Lemaître, l'Esa perpétue une tradition qui consiste à s'inspirer de grands visionnaires européens pour souligner les racines profondes de l'Europe dans les domaines scientifique, technologique et culturel.

Le cinquième ATV portera le nom du célèbre cosmologiste belge Georges Lemaître. © Université catholique de Louvain

Le premier Véhicule de transfert automatique, qui a accompli un vol parfait en 2008, avait été baptisé Jules Verne, du nom de l'écrivain français de science-fiction. Il a été suivi en 2011 par l'ATV-2, nommé Johannes Kepler, en l'honneur du mathématicien et astronome allemand. Le 9 mars, c'est le troisième ATV, Edoardo Amaldi, du nom du physicien et pionnier de l'espace italien, qui s'acheminera vers la Station spatiale. L'ATV-4, qu'il est prévu de lancer début 2013, porte le nom d'Albert Einstein.

Nommer le dernier véhicule de la famille, l'ATV-5 en hommage au physicien belge Georges Lemaître, père de la théorie du Big Bang, s'inscrit dans cette approche. Un nom proposé par la Délégation de la Belgique à l'Esa et approuvé par les membres du Conseil directeur de programme de l'Esa responsable de la Station spatiale, au cours d'une réunion tenue les 14 et 15 février au siège de l'Esa à Paris.

L'ATV Edoardo Amaldi, ici au port spatial guyanais de Kourou, devrait être lancé en mars 2012 par une fusée Ariane 5. © Esa/CNES/Arianespace

L'ATV Georges Lemaître, hommage au grand cosmologiste belge

Le directeur général de l'Esa, Jean-Jacques Dordain, a déclaré : « Depuis les premières heures, la Belgique a été un des participants clés de l'aventure spatiale européenne. Sa contribution aux programmes et aux activités de l'Esa en général, et à la Station spatiale internationale en particulier, a été une réussite pour la Belgique et pour l'Esa. En baptisant l'ATV-5 d'après Georges Lemaître, nous honorons un scientifique belge de rang mondial, ayant joué un rôle clé dans le développement de nos connaissances sur les origines de l'univers ».

Paul Magnette, ministre belge de la Politique scientifique, compétent pour la politique spatiale, a quant à lui précisé : « Je suis très heureux que le grand scientifique belge Georges Lemaître, né dans ma propre ville, soit ainsi honoré. Ceci montre que son travail et ses avancées ne sont pas oubliés et sont toujours pertinents après tant de décennies. Il est manifeste que l'implication de la Belgique dans la recherche spatiale en Europe a des racines profondes et est basée sur une longue tradition. L'ATV Georges Lemaître transportera du fret vers la Station spatiale, permettant aux chercheurs belges actuels, également excellents, d'effectuer des expériences et des recherches à bord de l'ISS, repoussant ainsi les frontières de la connaissance humaine, dans la pure tradition de Georges Lemaître ».

L'ATV (Automated Transfer Vehicle) Jules Verne en train de rejoindre la Station spatiale internationale en septembre 2008. © Nasa

L'ATV, un indispensable ravitailleur

La Station spatiale dépend des livraisons régulières de matériel d'expérimentation et de pièces détachées ainsi que de nourriture, d'air et d'eau pour son équipage. Depuis 2008, un ATV transporte tous les dix-huit mois quelque 6 tonnes de fret vers la Station, en orbite à environ 400 kilomètres de la Terre. Après son lancement à bord d'une Ariane 5 depuis le port spatial de l'Europe en Guyane française, l'ATV se dirige en mode automatique vers sa destination pour un amarrage de haute précision au module russe Zvezda. L'ATV reste amarré à la Station pendant une durée maximale de six mois avant de s'en détacher et d'effectuer une rentrée dans l'atmosphère où il se consume inéluctablement avec plusieurs tonnes de déchets récupérés.

Cela vous intéressera aussi