Sciences

Boeing veut aider le spatial indien

ActualitéClassé sous :Astronautique , Inde , ISRO

Si le Département d'Etat américain ne s'y oppose pas, Boeing pourrait aider l'Inde à mettre au point son futur système de transport spatial habité. La firme américaine de Seattle y trouverait son intérêt et l'Inde disposerait d'une assistance précieuse pour atteindre ses objectifs très ambitieux.

Etude conceptuelle d'un véhicule spatial indien. Crédit Space News

L'Inde souhaite devenir la quatrième puissance spatiale à lancer un homme dans l'espace et le récupérer sain et sauf. Elle prévoit en effet un premier vol habité en 2016. Reste qu'elle accuse un retard conséquent dans ce domaine. Malgré les efforts consentis ces dernières années et des succès de bon augure de la technologie spatiale, ce pays n'a pas atteint le niveau des puissances spatiales occidentales, russes et chinoises. Les sauts technologiques à franchir sont nombreux et nécessitent des efforts financiers importants sur plusieurs années. Cependant, l'arrivée d'un partenaire de l'envergure de Boeing, un des leaders mondiaux des systèmes spatiaux, laisse penser que l'Inde pourrait gagner son pari.

Si l'on se fie aux documents en ligne sur le site de l'Agence spatiale indienne (Isro), le véhicule spatial indien sera conçu pour transporter deux ou trois personnes et atteindre la Station spatiale internationale pour s'y amarrer plusieurs jours avant de revenir se poser sur Terre.

Pour Boeing, ce partenariat pourrait lui permettre de financer à bon compte une partie de ses efforts pour la mise au point de son projet de capsule spatiale CST-100 qu'il pourrait développer avec Bigelow Aerospace dans le cadre du partenariat public-privé CCDev de la Nasa. En mutualisant les efforts de développement et en évitant des transferts de technologies sensibles, la firme de Seattle ouvre la porte à une collaboration qui pourrait concerner d'autres domaines que le transport spatial commercial.

Cela vous intéressera aussi