Sciences

L’Inde rate le test de son étage cryogénique

ActualitéClassé sous :Astronautique , Inde , ISRO

Le tir de la première fusée indienne à moteurs cryogéniques, développés et construits par l'Inde s'est soldé par un échec. Ce coup dur va freiner, un temps, les ambitions spatiales de ce pays.

Echec de la première tentative de qualifier l’étage cryogénique indien CUS qui fonctionne avec de l'hydrogène et de l'oxygène liquides extrêmement froids dont la combustion produit de la vapeur d'eau. Crédit Isro

Comme l'explique le communiqué de l'Agence spatiale indienne (Isro), le lanceur GSLV a parfaitement décollé du Centre spatial de Sriharikota jeudi à 16 h 27, heure locale, jusqu'à ce que le contact soit perdu avec la fusée, qui s'est écrasée en mer, 8 minutes plus tard. Il devait placer sur une orbite de transfert géostationnaire, le satellite GSAT-4, un démonstrateur de nouvelles technologies qui préfiguraient les futurs satellites indiens.

Seule l'analyse des données du vol permettra de déterminer l'origine de la panne qui a provoqué la perte du lanceur et de son passager. Néanmoins, il semble que les deux premiers étages aient parfaitement fonctionné mais que cela n'a pas été le cas pour l'étage cryogénique, utilisé pour la première fois en vol.

Loin d'être abattue, mais consciente de la difficulté à maîtriser la technologie des étages cryogénique, ce qui n'est le cas que pour cinq pays (dont la France), l'Isro se donne un an pour réaliser un nouveau vol d'essai. La durée d'immobilisation du lanceur dépendra de la gravité du dysfonctionnement. Il reste encore l'espoir que l'étage cryogénique ait brûlé tout son combustible et atteint la vitesse nécessaire pour placer le satellite sur une trajectoire de transfert géostationnaire.

On signalera que le compte à rebours, d'une durée de 29 heures, s'est déroulé comme prévu. Tous les paramètres mesurés sont restés au vert et à aucun moment l'un d'eux n'a relevé la moindre anomalie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi