Une puissante éruption solaire génère des aurores boréales cette semaine. © mumemories, Adobe Stock
Sciences

Une puissante éruption solaire a créé des aurores polaires spectaculaires

ActualitéClassé sous :activité solaire , météorologie spatiale , aurore

De nombreuses aurores boréales ont été aperçues aux États-Unis et au Canada ce mardi soir suite à une puissante éruption solaire.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Superbes aurores boréales  Quelques jours — le 12 octobre 2021 — après une éjection de masse coronale enregistrée du côté de notre Soleil — le 9 octobre 2021 —, les chercheurs ont été les témoins de la dynamique aurorale provoquée par l’événement dans notre atmosphère. Les images révèlent de splendides aurores vertes résultant d’interactions entre les particules énergétiques du vent solaire et l’oxygène de la haute atmosphère. Mais aussi une magnifique aurore violette plus rare et signe de la rencontre de ces particules avec de l’azote ionique. © All-sky camera, Kiruna Atmospheric and Geophysical Observatory (KAGO) within the Swedish Institute of Space Physics (IRF). Data provided as part of ESA’s Space Weather Service Network. 

Des particules d'une puissante éruption solaire ont touché la Terre entre ce mardi 19 et ce mercredi 20 juillet. Rappelons que les aurores sont un phénomène naturel qui se produit dans les régions polaires lorsqu'une tempête solaire atteint notre Planète et son champ magnétique.

Les éruptions solaires se produisent en raison d'une grande accumulation d'énergie à la surface du Soleil, celui-ci éjecte alors des filaments de plasma solaire qui sont ensuite projetés dans l'espace et parfois sur la haute atmosphère de la Terre.

Une éruption solaire massive ces derniers jours

Quelques jours avant, la Nasa avait mis en garde le monde concernant une éruption solaire massive entre le 16 et le 19 juillet, présentant un risque sérieux de perturbations des systèmes GPS et des signaux radio sur la côte ouest américaine en particulier.

Cette éruption fait suite à une longue série d'événements similaires survenus cette année, en particulier au cours du mois de mars.

Cette éjection de particules a pour conséquence de produire des aurores à des latitudes plus basses que d'habitude : si les états américains de Washington, du Montana, ou encore le Canada, ont l'habitude d'en voir, elles sont moins courantes au nord de la Californie ou en Oregon, mais pourtant possibles lors d'événements solaires aussi forts que celui de cette semaine.

De nouvelles aurores boréales devraient être aperçues jusqu'à la fin de la semaine au Canada, au nord de la Russie, au Groenland et en Antarctique.

Des aurores boréales filmées au-dessus de la Nouvelle-Zélande par la NASA le 17 juillet dernier. © Ian Griffin of the Otago Museum in Dunedin

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !