Le citron est une source naturelle de vitamine C. © Lsantilli, Fotolia

Santé

Le citron : quels sont ses bienfaits ?

Question/RéponseClassé sous :fruit , citron , flavonoïde

Peu de plantes présentent autant de qualités et de vertus pour la santé que le citron. En cuisine, en pharmacie, en cosmétologie, en parfumerie et même dans les produits ménagers, le citron est partout. La littérature espagnole lui a déjà consacré plusieurs ouvrages entiers. Découvrez ses bienfaits sur la santé ainsi que ses modes de consommation.

De nombreuses études sont actuellement en cours pour tester l'efficacité du citron en prévention contre des maladies comme le cancer(1). Comme beaucoup d'agrumes, il contient des limonoïdes dont les effets anticancer ont été démontrés in vitro ou sur des animaux.

Il est aussi riche en flavonoïdes. Ces derniers sont des antioxydants dont les effets bénéfiques sont à l'étude et pourraient ralentir la prolifération de plusieurs cellules cancéreuses, voire diminuer la croissance de certaines métastases. À cela, s'ajoutent d'autres bienfaits pour la santé cardiovasculaire. Ainsi, le citron pourrait aider à prévenir l'AVC chez les femmes et pourrait contribuer à réduire la pression artérielle(2).

Autrefois, pour éviter le scorbut, une maladie due au manque de vitamine C, les marins emportaient des citrons sur leurs navires. Anti-inflammatoire et antiseptique, le jus du citron lutte efficacement contre les infections urinaires. Le citron a un effet alcalin, qui le rend efficace contre les calculs rénaux, ou en cas de rhumatismes favorisés par l'acidité. La vitamine C contenue dans le citron permettrait de diminuer l'accumulation des graisses, notamment abdominales. Des études scientifiques permettraient de vérifier la corrélation qui semble s'établir entre vitamine C et obésité(3).

L'acide citrique du citron présente également de nombreux avantages, il facilite la digestion, lutte contre le tartre et les taches sur les dents, éclaircit les cheveux et sert même de détachant pour le linge. © kvladimirv, Fotolia

Le citron : sous quelles formes l'utiliser ?

Ce qui est remarquable avec le citron, c'est la facilité avec laquelle il peut être consommé. Il est peu cher et se conserve très bien. Il se boit en jus frais, tout simplement, par exemple le matin dans un verre d'eau chaude pour réveiller le système digestif et profiter de son action antioxydante et hépatho-protectrice. Également en cas de maux de gorge, il faut ajouter alors une cuillère de miel à cette préparation bien connue de nos grands-mères qui ne juraient que par cette recette. Le citron rentre de la plupart des formules de boissons détox. L'écorce de citron peut être employée pour améliorer la circulation et renforcer la résistance contre les infections. Attention, le jus de citron peut provoquer des brûlures d'estomac.

L'emploi de l'huile essentielle de citron est très répandu car elle est antiseptique et antibactérienne. Les flavonoides qu'elle contient renforcent la paroi interne des vaisseaux sanguins(1).

Sources

  • (1) : Les synergies alimentaires, Rémi Moha, éd. Lanore, 2018, p. 38 et p. 108 ;
  • (2) : L'Encyclopédie des plantes médicinales, éd. Larousse, p. 85 ;
  • (3) : Citrus fruit antioxidants may prevent chronic diseases caused by obesityMedicalNewsToday. August 2016.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.

Bibliographie :

  • Guide des plantes qui soignent, édition Vidal, 2010.
  • L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017.
  • Les plantes médicinales, Institut européen des substances végétales, mars 2015. 
  • Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, éditions Leduc.s, 2017.
  • Les huiles essentielles chémotypées, Dominique Baudoux et M.L. Breda, édition JMO.
Cela vous intéressera aussi

Gastronomie moléculaire à la maison : une recette de cuisine note à note  La cuisine note à note est facile à réaliser à la maison. La recette que nous présente ici en vidéo Hervé This, physicien et chimiste français, co-inventeur de la gastronomie moléculaire, est particulièrement simple.