L'allaitement maternel continue d'être présenté comme l'une des méthodes les plus saines que vous puissiez faire pour nourrir votre nouveau-né, mais savoir quand ne pas allaiter est tout aussi important.


au sommaire


    Cela vous intéressera aussi

    L'infection maternelle par le virus du sida entraîne un risque de contamination de l'enfant lorsque la mère allaite. Dans ce cas, l'allaitement est contre-indiqué.

    Bien sûr, le lait maternel est naturel, protecteur, créé sur mesure pour votre bébé et gratuit. Mais il arrive que le lait maternel fasse plus de mal que de bien au bébé. Le plus souvent, c'est parce qu'on a diagnostiqué chez la mère un état de santé particulier qui peut être transmis au nourrisson allaité. La prise de certains médicaments, en particulier ceux qui peuvent être transmis au bébé par le lait maternel, peut également rendre l'allaitement impossible. 

    Raisons de ne pas allaiter votre bébé

    Selon les spécialistes, vous devez consulter votre médecin et arrêter d'allaiter si vous :

    Les médicaments qui ne se mélangent pas à l'allaitement

    Certains médicaments peuvent passer dans votre lait maternel et mettre votre enfant en danger. Avant de prendre un médicament, informez votre médecin traitant si vous allaitez ou prévoyez d'allaiter. Voici quelques médicaments courants à éviter :