Santé

Les types de cystites : allergiques, champignons, interstitielle...

Dossier - Une infection urinaire appelée cystite
DossierClassé sous :vessie , inflammation , interstitielle

-

La cystite est une inflammation de la vessie qui touche plus souvent les femmes que les hommes. Parfois sujette à récidive, la cystite est principalement due à une infection bactérienne, même si d'autres causes existent.

  
DossiersUne infection urinaire appelée cystite
 

Il existe plusieurs formes de cystites mais elles se présentent toutes comme une inflammation de la paroi de la vessie, s'accompagnant d'envies fréquentes d'uriner et de brûlures mictionnelles. Cette affection touche davantage les femmes que les hommes.

Détecter les différentes formes de cystite. © Gerhard Seybert, Fotolia

La cystite est une inflammation vésicale (donc de la vessie) pouvant avoir différentes causes. Les symptômes entre ces différentes variantes sont relativement similaires, il est donc nécessaire de consulter son médecin dès l'apparition des signes pour bien traiter la maladie.

Cystite infectieuse

La cystite infectieuse est due à la multiplication des bactéries dans l'appareil uro-génital en provenance du tube digestif. L'infection urinaire se manifeste par une concentration de bactéries présentes en trop grand nombre dans les urines. En temps normal, l'urine est dite stérile même si elle contient certains germes. L'infection urinaire se caractérise par une concentration bactérienne d'au moins 100.000/mL. Les germes responsables sont le plus souvent des entérobactéries comme Escherichia coli.

Cystite interstitielle

Nommée cystite à urines claires, la cystite interstitielle est une affection chronique de la vessie qui est particulièrement douloureuse. Elle n'est pas due à une infection, mais ses causes demeurent relativement floues. Dans la mesure où elle peut être aisément confondue avec d'autres affections, le diagnostic peut prendre des années avant d'être posé.

Quelle que soit sa forme, la cystite est douloureuse et gêne considérablement la personne atteinte. © DR

Cystite radique

La cystite radique survient à la suite d'une irradiation (lors d'une radiothérapie par exemple) d'un organe pelvien tel que l'utérus, le rectum ou la vessie et se présente comme une lésion. Les premiers symptômes vont de la simple réaction inflammatoire à une rétraction (c'est-à-dire une contraction) quasi-totale de la vessie. Les lésions chroniques de la vessie se retrouvent dans 5 % à 10 % de cas de radiothérapie pelvienne.

Cystite allergique

La cystite allergique est rarement citée dans la littérature spécialisée. Selon l'Association française de la cystite interstitielle, une théorie inflammatoire est avancée, qui relie la cystite interstitielle à un terrain allergique : « Les cellules impliquées dans l'allergie seraient augmentées chez les patients atteints de la maladie surtout dans le tissu de la vessie, ce qui expliquerait l'association fréquente allergie-cystite interstitielle ».

Cystite à champignons

La cystite fongique est une infection due à des champignons microscopiques : Candida (candidose).