Santé

Cystite : les femmes et les hommes touchés inégalement

Dossier - Une infection urinaire appelée cystite
DossierClassé sous :vessie , inflammation , interstitielle

-

La cystite est une inflammation de la vessie qui touche plus souvent les femmes que les hommes. Parfois sujette à récidive, la cystite est principalement due à une infection bactérienne, même si d'autres causes existent.

  
DossiersUne infection urinaire appelée cystite
 

La cystite infectieuse est le résultat de la multiplication, dans l'appareil uro-génital, de bactériesen provenance du tube digestif. C'est la plus courante des cystites : chaque année, environ 10 % des femmes auraient une cystite et 20 % d'entre elles connaissent un nouvel épisode. La maladie est bien plus rare chez les hommes. Les facteurs de risque ne sont pas les mêmes selon le sexe et l'âge des individus.

© Iravgustin, Shutterstock

La cystite plus fréquente chez la femme

L'une des principales causes du développement de la cystite bactérienne chez la femme repose sur le fait que l'urètre est plus court que chez l'homme. La proximité de l'anus favorise aussi la migration de germes bactériologiques vers la vessie et la contamination des urines. Chez un sujet sain, l'urine sert à expulser ces bactéries de manière automatique mais si celles-ci s'accumulent la cystite peut s'installer.

Les spécificités de l’appareil génital féminin expliquent le fait que la cystite soit plus fréquente chez la femme. © DR

Grossesse, ménopause : différents facteurs de risque

La cystite infectieuse peut se déclarer dans plusieurs autres cas, par exemple lors des épisodes de grossesses : le développement de l'utérus comprime la vessie et l'écoulement de l'urine est ralenti.

L'utilisation d'un diaphragme comme moyen contraceptif peut également permettre la stagnation des bactéries menant aux mêmes conséquences.

La ménopause est aussi un facteur de risque, à cause de la baisse de production des hormones œstrogéniques.

Une mauvaise hygiène voire une hygiène excessive peut provoquer l'apparition de la cystite infectieuse. L'utilisation d'un savon au pH élevé peut conduire à la détérioration des bactéries qui maintiennent l'équilibre de la flore et laissent place à d'autres, à l'origine de la cystite.

La cystite chez l'homme

La cystite est plus rare chez les hommes, chez qui l'urètre est plus long à remonter par les bactéries... Cependant, chez l'homme âgé, la cystite peut être favorisée par l'augmentation du volume de la prostate qui gêne la vidange de la  vessie : les urines stagnent, et donc le risque de cystite augmente.

De manière générale, la cystite infectieuse est favorisée par des situations de constipation ou de diarrhée qui augmentent le risque de prolifération des bactéries, d'où la nécessité de boire beaucoup d'eau pendant ces épisodes. Si l'apport en eau est insuffisant, cela entraîne un terrain favorable à la multiplication des bactéries et un écoulement moindre.

La cystite est plus rare chez l'homme car l'urètre est plus longue à remonter pour les bactéries. © DR

De plus, le cathétérisme, le sondage, exposent plus facilement les sujets à tout type d'infections et donc au niveau de la vessie au développement de la cystite infectieuse. Il peut alors s'agir d'une infection nosocomiale.

L'immunodéficience, ou encore la baisse naturelle du système de défense immunitaire, laisse un champ plus libre à l'installation des infections en général. Au niveau de la vessie, cela peut se traduire par une cystite infectieuse. Certains états de santé affectent le système de défense et constituent donc un facteur favorable au développement des infections en général et de la cystite dans sa forme infectieuse : diabète, cancers, Sida, chimiothérapie...

Enfin, chez l'enfant, la cystite peut être due à une malformation anatomique.