Santé

Pression sanguine et pression artérielle

Dossier - Tension artérielle et hypertension
DossierClassé sous :médecine , Pression artérielle systolique , pression artérielle diastolique

-

L'hypertension artérielle est un facteur de risque de développement de maladies cardio-vasculaires. Une pression artérielle anormalement élevée sur de longues périodes peut favoriser le durcissement des artères et l'insuffisance cardiaque.

  
DossiersTension artérielle et hypertension
 

La pression sanguine définit la force exercée par le sang sur la paroi des vaisseaux, par unité de surface. Elle se mesure en mm ou en cm de Mercure (mm Hg ou cm Hg). En médecine, on parle de pression artérielle (ou de tension artérielle) pour désigner la pression mesurée dans les artères proches du coeur. La pression dans l'aorte est à son maximum.

Pression sanguine. © Qimono, Pixabay, DP

Au cours du trajet dans les vaisseaux sanguins, la pression sanguine diminue progressivement, pour devenir nulle dans l'oreillette droite, qui correspond à la fin d'un parcours. C'est au niveau des petites artères que le sang perd beaucoup de pression, en raison de la résistance opposée à l'écoulement sanguin.

Au niveau des artères proches du coeur, la pression est pulsatile : elle est au maximum lors de la systole (pression artérielle systolique ou PAS), au minimum lors de la diastole (pression artérielle diastolique PAD). Par exemple, une tension artérielle peut être de 12-8, pour 12 cm Hg de PAS et 8 cm Hg de PAD.

Le trajet du sang dans l'organisme. Remerciements à la fédération française de cardiologie. http://www.fedecardio.com/