Santé

Obésité et surpoids : l'épidémie attendue

Dossier - Maigrir sans régime, c'est possible !
DossierClassé sous :médecine , régime , bouger

Évaluer son alimentation avec des outils utilisés en recherche. Découvrir les connaissances scientifiques actuelles des phénomènes menant à l'épidémie d'obésité. Voici de quoi devenir un décideur de votre santé plutôt que la victime des publicités et des modes.

  
DossiersMaigrir sans régime, c'est possible !
 

D'un point de vue médical, le surpoids et l'obésité s'évaluent facilement grâce à l'indice de masse corporelle (IMC) et au tour de taille. L'IMC se calcule en divisant son poids (en kilogrammes) par sa taille (en mètre) au carré.

Perdre du poids. © TeroVesalainen, Pixabay, DP

L'IMC est considéré comme normal entre 20 et 25 kg/m2.

À partir de 25 kg/m2, il y a un surpoids avec des effets néfastes pour la santé. À partir de 30 kg/m2, on parle d'obésité avec des effets néfastes pour la santé plus graves et survenant plus rapidement.

Obésité : quelles conséquences sur la santé ?

L'excès de poids va infliger une demande excessive sur les tendons, les os et les muscles (y compris cardiaques) pouvant les abîmer, les vieillir prématurément ; il est aussi la première cause de certains troubles respiratoires comme l'apnée du sommeil et les ronflements.

Le tour de taille reflète lui directement la graisse pouvant « boucher » nos artères, ce que l'on appelle l'athérome, lui-même cause d'hypertension artérielle, de diabète, de maladies cardiovasculaires. Le risque pour la santé est nettement augmenté si le tour de taille dépasse 102 cm chez les hommes ou 88 cm chez les femmes.

Les études américaines nous ont clairement montré la progression du problème ces dernières années.
Taux d'obésité aux États-Unis en 1985.
Taux d'obésité aux États-Unis en 1990.
Taux d'obésité aux États-Unis en 1995.
Taux d'obésité aux États-Unis en 2000.
L'indice de masse corporelle par État en 2011. © Falcorian, Wikipedia, CC by-sa 3.0

En France, d'après les résultats de l'étude Esteban 2014-2016, 54 % des hommes et 44 % des femmes sont en surpoids ou obèses et 17 % des adultes sont obèses. En 2015, 17 % des enfants de 6 à 17 ans étaient en surpoids ou obèses et 4 % étaient concernés par l'obésité. La comparaison des données de 2006 et 2015 montre que la prévalence de l'obésité et du surpoids dans la population française est globalement stable.